• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Mémoire

Vous n’arrivez pas à remettre des noms sur les visages ? Surveillez votre sommeil !

Des scientifiques américains ont découvert que "la réactivation ciblée de la mémoire" durant un sommeil profond permettrait de se souvenir des prénoms de personnes récemment rencontrées et de rattacher des visages à ces noms.

Vous n’arrivez pas à remettre des noms sur les visages ? Surveillez votre sommeil ! millann/iStock


  • Publié le 27.01.2022 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La réactivation des souvenirs durant un sommeil profond améliore les capacités de mémorisation après le réveil.
  • Les personnes, dont la durée de sommeil profond était plus longue, avaient de meilleurs souvenirs et se rappelaient plus des noms associés à des visages.

Certaines personnes ont du mal à mettre un nom sur un visage. Dans quelques situations, notamment au travail ou après une rencontre avec sa belle-famille, ce trou de mémoire peut être gênant. "Comme de nombreuses autres fonctions de la mémoire, la capacité à se souvenir d’un visage et du nom d’une personne peut dépendre du sommeil", selon des scientifiques de l’université Northwestern, aux États-Unis.

Afin de savoir si une technique appelée "réactivation ciblée de la mémoire" (TMR), qui faciliterait la mémorisation d’une information, pendant un sommeil profond pouvait améliorer les aspects associatifs et perceptifs de la mémoire des visages, les chercheurs ont effectué une étude. Les résultats de cette dernière ont été publiés dans la revue NPJ Science of Learning le 12 janvier.

Une sieste pour évaluer la mémoire

Afin de mener à bien les recherches, les auteurs ont invité 24 personnes à faire une sieste. Avant de s’endormir, ces dernières ont vu 80 visages et les prénoms associés à ces têtes, qu’ils devaient mémoriser. Les participants ont été reliés à un électroencéphalogramme, à savoir un appareil qui mesure et enregistre l'activité électrique du cerveau.

Durant leur sommeil, les scientifiques ont diffusé des enregistrements vocaux des prénoms lus par les participants avant de tomber dans les bras de Morphée mais également des musiques japonaises et latines. Après cette expérience, les chercheurs ont évalué la mémoire des participants en examinant leurs activités cérébrales, plus précisément l’hippocampe (la région du cerveau responsable de la mémoire à long terme).

Le souvenir d’un nom et demi en plus

"Cette expérience a amélioré de façon préférentielle le rappel des noms et la reconnaissance des visages pour les paires visage-nom réactivées. Les avantages pour la mémoire étaient positivement corrélés avec la durée du sommeil profond et négativement corrélés avec la perturbation du sommeil profond", peut-on lire dans les résultats. Selon les chercheurs, à leur réveil, les participants se souvenaient en moyenne d’un nom et demi de plus qu’avant la sieste.

"Nous concluons que la réactivation de souvenirs de noms associés à des visages pendant le sommeil peut faciliter la mémorisation et que l'efficacité de cette réactivation dépend d'un sommeil profond ininterrompu", ont spécifié les auteurs de l’étude.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES