Publicité

QUESTION D'ACTU

Etude française dans 44 pays

L'obésité augmente avec le nombre de McDonald's

Une étude française montre une forte corrélation entre l'incidence de l'obésité et la densité des restaurants McDonald's dans le monde. Les Etats-Unis sont les plus touchés suivis du Canada.

L'obésité augmente avec le nombre de McDonald's SERGE POUZET/SIPA

  • Publié 04.10.2013 à 19h34
  • |
  • |
  • |
  • |


Si vous voulez gardez la ligne, choisissez bien votre lieu de résidence. Une étude française vient en effet de démontrer qu'il existe un véritable lien entre le surpoids et le nombre de fast-foods implanté dans un pays. Cette recherche publié mercredi dans le Journal of Internal Medecine fera sans doute déchanter tous les amateurs d'hamburgers, frites, et autres boissons soda.

L'obésité à 20 % dans les pays à forte densité de McDonald's
Des médecins français de l'Hôpital Avicenne (93) se sont penchés sur les taux d'obésité de 44 pays, en se basant sur des données de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Ils ont ainsi recencés le nombre de restaurants McDonald's par million d'habitants dans chacun de ces pays. Parmi eux, figurait les dix pays les plus peuplés de la planète. 
En croisant le taux d'implantation géographique de la chaîne avec le nombre d'obèses, ces scientifiques ont pu établir que, par rapport à la moyenne, le taux d'obésité était de moins de 5 % pour une densité de Mc Donald's jugée « faible ».
En comparaison, ce taux grimpait à plus de 10 % pour une densité « moyenne », et atteignait même plus de 20 % dans les pays où la densité de ces fast foot était considérée comme « très forte ».

La France figure parmi les pays les plus touchés par le surpoids
Dans ce classement, les États-Unis font figure de poids lourd et restent le pays le plus touché par l'obésité. Ils sont suivis de près par le Canada, le Japon, l'Australie et puis la France, en 5ème position. A l'inverse, la Chine garde la ligne avec le Pakistan, puisqu'ils sont les pays où l'enseigne américaine est la moins présente. Ils affichent de ce fait des taux d'obésité plus bas que les autres pays.


McDo suivrait l'évolution d'une société

Toutefois, les auteurs de l'étude préfèrent rester prudents quant à leurs résultats, « ils ne mettent pas directement en cause l'enseigne américaine mais soulignent une forte association entre la présence de ce type de restaurants et l’obésité. Sans compter qu'il existe bien d'autres facteurs à prendre en compte pour expliquer le taux d'obésité, comme la sédentarité », précisent-ils
Interrogé sur Europe 1, Frédéric Lapostolle, principal auteur de l'étude confie : « Mc Donald’s est un parfait accompagnateur de l’évolution d’une société, il ne s’installe pas là où personne ne connaît le steak et la frite. En Chine par exemple, dans les grandes villes, il y a beaucoup de Mc Donald’s, alors qu’à 200 kilomètres de Pékin, là où on vit comme au Moyen-Age, il n’y en a pas », conclut-il.

Et pour dédouaner un peu l'enseigne au clown, notons que McDo fait maintenant de plus en plus d'efforts pour proposer à ses clients des menus plus diététiques. La chaîne américaine a ainsi annoncé le 26 septembre un plan diététique à échelle mondiale d’ici 2020. Fini les menus gras pour les petits comme les grands : des fruits et des légumes seront maintenant disponibles pour tous ! 

 

 

 




Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité