• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Séniors

Quel est vraiment l'impact de la retraite sur la santé ?

Pour ceux qui ont eu des carrières longues et pénibles, le passage à la retraite s'accompagne souvent d'un sentiment de bienfait pour la santé.

Quel est vraiment l'impact de la retraite sur la santé ? KatarzynaBialasiewicz/iStock

  • Publié le 03.01.2022 à 17h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Un tiers des salariés français estiment que le travail détériore la santé
  • Lorsqu'elle intervient après une carrière longue et dans des métiers pénibles, la retraite fait baisser la probabilité de se déclarer en mauvaise santé
  • L'effet bénéfique de la retraite sur la santé n'efface pas les effets de mauvaises conditions de travail pendant la vie active

Quel est l'impact sur la santé de cesser son activité professionnelle pour partir à la retraite ? C'est la question à laquelle tente de répondre une étude menée par des scientifiques français et publiée dans la revue Annals of Economics and Statistics. Et les réponses ont loin d'être tranchées et universelles : si les travailleurs qui ont exercé un métier physiquement éprouvant tirent, pour la plupart, une réel bénéfice en matière de santé en partant à la retraite, celle-ci peut, pour d'autres catégories, s'accompagner de ce que l'on appelle le "retirement blues", une détérioration de la santé liée à la perte du rôle social.

A lire cette étude, on constate d'abord que l'adage "le travail c'est la santé" n'illustrerait plus totalement la réalité. Certes les personnes qui travaillent sont en moyenne en meilleure santé que celles qui ne travaillent pas ou plus et le milieu professionnel apparait plus stimulant sur le plan cognitif que la retraite. Mais ce départ à la retraite permet aussi de s'éloigner de situations de contraintes ou de tensions professionnelles : "En 2021, près d'un tiers des salariés français estiment que le travail détériore leur santé", soulignent ainsi les auteurs en pointant l'exposition au bruit, la manipulation de lourdes charges, l'exposition à des produits polluants, l'accélération des rythmes de production mais aussi la dégradation de l'environnement social du travail comme responsables de cette situation. 

Une chute de la probabilité de se déclarer en mauvaise santé

Alors, la bonne formule serait-elle "la retraite c'est la santé" ? La réponse, selon l'étude publiée dans Annals of Economics and Statistics, est "oui" pour ceux qui ont commencé très tôt leur vie professionnelle et qui ont connu des conditions de travail physiquement éprouvantes. Pour cette population, la probabilité de se déclarer en mauvaise santé baisse de plus de 21% (13,7% pour les maladies chroniques) après le passage à la situation de retraité. Et ceux qui n'ont pas connu de telles contraintes professionnelles voient eux aussi leur niveau de stress et d'anxiété baisser lorsqu'ils sont à la retraite.

Mais pour tous, la retraite n'est pas forcément la santé : "Son effet bénéfique ne résorbe pas complètement l'effet néfaste des conditions de travail passées sur la santé", notent les auteurs de l'étude.

"Un mal être généralisé pour les séniors en activité" 

Au-delà de l'importance que ces données pourraient avoir dans la reprise, un jour, des discussions sur une réforme des retraites en France, elles révèlent surtout, notent les auteurs, "un mal-être au travail généralisé parmi les séniors qui sont toujours en activité". D'où le souhait des chercheurs de voir se développer "des politiques de santé plus ambitieuses agissant sur l'ensemble du cycle de vie -formation, emploi, prévention de la santé au travail, protection pour les exclus du marché du travail- qui doivent aussi répondre à l'insatisfaction régulière des salariés français en termes de risques psychosociaux et de perte de sens au travail".

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES