• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Essais cliniques

Asthme sévère de l’enfant : un nouveau traitement prometteur

En phase 3 d’un essai clinique, un nouveau traitement pour l’asthme des enfants obtient des résultats très encourageants. 

Asthme sévère de l’enfant : un nouveau traitement prometteur KatarzynaBialasiewicz/istock

  • Publié le 19.12.2021 à 14h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Certaines plantes d’intérieure sont nocives pour les enfants souffrant d’asthme.
  • Si un enfant souffre d’asthme, il faut aussi faire attention aux moisissures, notamment dans la salle de bain et la cuisine.

10 % des enfants souffrent d’asthme selon l’Assurance maladie. Chez cette tranche de la population, c’est une maladie chronique très fréquente qui constitue la première cause d'absentéisme scolaire. Il s’agit d’une pathologie respiratoire caractérisée par une inflammation permanente des bronches. Celle-ci se manifeste par la survenue de crises pendant lesquelles la respiration devient difficile. Pour soulager les enfants qui en souffrent, il faut réduire les facteurs pouvant diminuer la capacité respiratoire comme la qualité de l’air intérieur. Côté traitements médicamenteux, certains sont destinés à soulager les symptômes des crises, tandis que le traitement de fond soigne l’inflammation des bronches.

"Une avancée importante pour les enfants souffrant d'asthme modéré à sévère"

Dans une nouvelle étude publiée dans la revue New England Journal of Medicine, des chercheurs ont obtenu de très bons résultats pour réduire les symptômes des enfants souffrant d’asthme modéré à sévère avec un médicament appelé dupilumab. D’après leurs conclusions, celui-ci réduirait la fréquence des crises et améliorerait la respiration ainsi que le contrôle de la maladie chez les jeunes âgés de six à onze ans. "Il s'agit d'une avancée vraiment importante pour les enfants souffrant d'asthme modéré à sévère et leurs familles, estime Leonard Bacharier, chercheur principal de l’étude. Bien que nous disposions de très bons traitements contre l'asthme, aucun n’élimine entièrement les symptômes des formes les plus graves.” 

Un traitement qui réduit de 60 % les symptômes sévères de l’asthme

Le dupilumab est un traitement déjà approuvé pour l'adulte et l'adolescent. Pour tester son efficacité chez les enfants, les chercheurs ont mené plusieurs essais cliniques jusqu'à ce dernier, de phase 3, mené chez 408 petits âgés de 6 à 11 ans. Tous souffraient d'asthme modéré à sévère. En plus de leur traitement standard, certains d’entre eux ont reçu des injections de dupilumab et d’autres des placebo toutes les deux semaines pendant un an. Résultats : le dupilumab a réduit de près de 60 % les symptômes sévères de l’asthme, c’est-à-dire ceux nécessitant un traitement, des soins d'urgence ou une hospitalisation. Autre effet positif de ce traitement, d’après les questionnaires remplis par les participants : il a amélioré leur capacité respiratoire ainsi que le contrôle de leur asthme.

La première étude concluante chez les enfants

"Chez les enfants âgés de 6 à 11 ans, il s’agit de la première étude qui a démontré qu'un tel produit améliore les symptômes des crises d'asthme, la capacité respiratoire ainsi que le contrôle de la maladie, explique l’un des auteurs. Nous n'avons pas été surpris car le dupilumab était très efficace dans les essais cliniques chez les adultes et les adolescents, mais nous avons été ravis de ces résultats et de l'espoir qu'ils donnent aux enfants et à leurs familles.” 

Poursuivre les recherches pour y inclure d’autre catégories de la population

Les enfants participants étaient majoritairement blancs. Les scientifiques comptent donc poursuivre leurs recherches en incluant d’autres catégories de la population. "La diversité ethnique était limitée dans cet essai, les enfants noirs étaient par exemple sous-représentés”, relèvent les auteurs. Or, ils indiquent que les personnes noires mais aussi d’origine Hispanique ou Amérindienne sont très touchées par cette pathologie.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES