• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Régime

Les produits anti-obésité sur internet interdits

Certains produits vendus sur Internet pour maigrir sont néfastes pour la santé. L’ANSM vient de suspendre la commercialisation de certains d’entre eux et conseille aux personnes qui en ont de les rapporter à leur pharmacien. 

Les produits anti-obésité sur internet interdits peakSTOCK/istock

  • Publié le 18.12.2021 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • En 2015, le surpoids ou l'obésité concernaient 16 % des garçons et 18 % des filles âgés de 6 à 17 ans.
  • En 2020, selon l’Organisation mondiale de la santé, le surpoids et l’obésité affectent plus de 2 milliards d’individus dans le monde.

En France, 17 % de la population adulte est obèse, selon le ministère des Solidarités et de la Santé. Un pourcentage qui représente plus de 8 millions de personnes. Cette maladie chronique évolutive peut aller de l’obésité simple à l’obésité sévère et/ou complexe. Dans les deux cas, elle constitue un facteur de risque majeur pour plusieurs autres pathologies telles que des maladies cardio-vasculaires, le diabète de type 2, etc. Pour maigrir, certaines personnes essaient plusieurs méthodes : régimes, activité physique, pause d’un anneau gastrique... Mais aussi d’autres solutions, parfois proposées sur Internet, comme des produits injectables pour lutter contre l’obésité composés de phosphatidylcholine et/ou de déoxycholate de sodium… Mais ces derniers viennent d’être suspendus par l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Leur dangerosité est mise en cause. 

Des produits qui n’ont pas obtenu d’autorisation de mise sur le marché

Le phosphatidylcholine et le déoxycholate de sodium sont deux substances vendues par les sites commerciaux pour lutter contre l’obésité. Ceux-ci sont présentés comme pouvant éliminer les  graisses ou des cellules adipeuses localisées. "Nous informons les personnes ou professionnels qui souhaitent en commander sur internet que ces produits sont potentiellement dangereux pour la santé et qu'aucune étude clinique n'a été menée pour démontrer leur efficacité, a indiqué l'ANSM dans son communiqué. Contrairement aux allégations des sites internet qui les commercialisent, ces produits ne peuvent pas être considérés comme des médicaments car ils n'ont pas obtenu d'autorisation de mise sur le marché." L’instance de santé recommande aux personnes qui détiennent de tels produits de ne surtout pas les utiliser et de les rapporter à leur pharmacien pour que celui-ci les jette dans un conteneur spécifique. 

Des effets secondaires dangereux

En 2012, technique appelée "lyse adipocytaire" - par laquelle le phosphatidylcholine et le déoxycholate de sodium sont injectés aux patients - avait déjà été interdite par le ministère de la Santé. Les raisons invoquées étaient sanitaires. En effet, ces produits étaient soupçonnés de produire des effets indésirables tels que des infections cutanées, des hématomes étendus ou encore des nécroses, c’est-à-dire une destruction de certaines cellules. "Ces complications ont pour certaines été suivies de séquelles invalidantes (douleurs chroniques, mobilité réduite...) et esthétiques, développe l'ANSM. Si vous observez un effet indésirable après une lyse adipocytaire, nous vous invitons à prendre rapidement rendez-vous avec votre médecin traitant en lui expliquant l'acte pratiqué, afin qu'il évalue les risques pour votre santé."

Manger moins et faire du sport pour maigrir

Perdre du poids prend du temps, surtout pour les personnes souffrant d’obésité. Mais qu'importe l’objectif à atteindre, les conseils restent les mêmes : il faut que la balance calorique journalière d’un individu soit négative de quelques centaines de calories. Autrement dit, que le corps dépense plus de calories que celles qui lui sont fournies par la nourriture. Mais attention, il ne faut pas le faire de façon trop drastique car si le patient se prive trop, il a davantage de risques d’abandonner son régime ou de reprendre du poids rapidement une fois celui-ci terminé. Enfin, il est aussi très important de pratiquer une activité physique régulière pour perdre du poids. Deux à trois séances de sport par semaine et au moins 10 000 pas par jour. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES