• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Maladies hivernales

Gastro-entérite, bronchiolite, grippe : mais pourquoi y a-t-il actuellement autant de malades ?

Depuis quelques semaines, les médecins voient défiler dans leur cabinet de nombreux patients atteints de maladies hivernales. D’après les généralistes Luc Duquesnel et Faïza Bossy, ces multiples cas de grippe, de bronchiolite, de rhinopharyngite ou encore de gastro-entérite sont causés par le relâchement des gestes barrières et les multiples contacts entre les Français.

Gastro-entérite, bronchiolite, grippe : mais pourquoi y a-t-il actuellement autant de malades ? Ridofranz/iStock

  • Publié le 11.12.2021 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • 17 % des Français citent la fatigue comme sentiment le plus présent en 2021.
  • Les médecins ont constaté que les cas de maladies hivernales sont plus nombreux cette année qu’en 2020.
  • Les multiples contacts entre les Français et le relâchement des gestes barrières auraient généré les nombreux cas de grippe, de bronchiolite, de gastro-entérite ou de rhinopharyngite.
  • Les Français seraient plus sensibles aux infections car ils sont plus fatigués.

Ces derniers temps, bon nombre de Français ont noté que plusieurs personnes de leur entourage personnel et professionnel souffraient d’une quinte de toux, avaient mal à la gorge ou étaient épuisées. Et pour cause, 17 % d’entre eux ont choisi "la fatigue" comme premier qualificatif pour caractériser leur état d’esprit actuel, selon une enquête de l’institut Ipsos et de la Fondation Jaurès effectuée en octobre 2021

Les Français ne sont pas les seuls à avoir l’impression que tout le monde tombe malade en ce moment. Les médecins ont également constaté un retour en force des virus de l’hiver. "C’est surprenant car l’année dernière à la même période peu de patients avaient contracté une maladie hivernale. Depuis quinze jours, on voit plusieurs personnes atteintes de grippe, de bronchiolite, de gastro-entérite mais également de Covid-19", indique le Dr Luc Duquesnel, médecin généraliste en Mayenne et président de la branche "généralistes" de la CSMF (Confédération des Syndicats Médicaux Français).

Plus de contacts entre les Français

Selon le Dr Faïza Bossy, médecin généraliste, les multiples contacts entre les Français pourrait expliquer ces nombreuses infections dues à des virus hivernaux, ces dernières semaines. "Les personnes ont échappé aux différentes pathologies l’an dernier car un confinement et un couvre-feu avaient été mis en place. Elles n’étaient donc pas en mesure de se voir aussi souvent qu’aujourd’hui et ne pouvaient pas transmettre les affections aux autres", développe-t-elle.

La praticienne explique également que les patients consultaient moins leur médecin en 2020 par peur de surcharger les services hospitaliers ou de contracter la Covid-19 après des soins. "Cette année, les maladies hivernales ont fait leur apparition plus tôt et plus de Français ont été touchés qu’en 2020, mais il n’y a pas une explosion des cas", ajoute-t-elle.

Un relâchement des gestes barrières

D’après les docteurs Luc Duquesnel et Faïza Bossy, il y aurait une autre explication à cette multiplication des maladies hivernales : les Français ne respectent pas les gestes barrières aussi bien que l’année dernière ! "Ces gestes ne sont pas encore entrés dans les mœurs. On ne change plus autant de fois de masques et on a moins recours aux gels hydroalcooliques qu’avant, ce qui permet à tous les virus de plus circuler", précise le président de la branche "généralistes" de la CSMF. Les professionnels de santé soulignent aussi que la plupart des patients ne parviennent pas à appliquer soigneusement les gestes barrières... tout simplement parce que beaucoup d'entre-eux sont des enfants pour lesquels ces gestes ne sont pas toujours spontanés !

Moins résistants aux virus

Le médecin généraliste en Mayenne indique par ailleurs que les Français pourraient être désormais plus sensibles aux infections en raison de la pandémie. "Les patients ne sont pas aussi en forme qu’il y a deux ans. Ils sont plus fatigués et fragiles face aux agressions", déclare-t-il. Selon Luc Duquesnel, une personne qui a été atteinte de Covid-19 puis de gastro-entérite peut souffrir de symptômes plus intenses car son organisme n’a pas eu le temps nécessaire pour retrouver une immunité assez performante pour combattre les virus. 

Adopter des gestes simples

Pour éviter de contracter une grippe, une gastro-entérite ou une rhinopharyngite, les deux praticiens conseillent d’appliquer sérieusement les gestes barrières, tels que le port du masque, l’aération des pièces, le lavage des mains ou la distanciation physique. Le président de la CSMF recommande fortement de s’isoler. "On constate qu’une personne souffrant de gastro-entérite, par exemple, parvient à contaminer tous les membres de sa famille car elle ne s’isole pas", déplore-t-il.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES