• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Prévenir les allergies alimentaires

Consommer des œufs pendant la petite enfance diminuerait le risque d’allergie plus tard

Les enfants qui n'ont pas été initiés aux œufs au cours des premières années de leur vie seraient plus susceptibles de souffrir d'une allergie à cet aliment vers l'âge de 6 ans, souligne une nouvelle recherche. Pour prévenir les risques, l'étude préconise d'introduire cet aliment dès l'âge d'un an. 

Consommer des œufs pendant la petite enfance diminuerait le risque d’allergie plus tard Sanny11

  • Publié le 08.11.2021 à 16h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les enfants qui n'avaient pas eu d'œuf introduit dans leur alimentation à 12 mois étaient plus susceptibles d'avoir une allergie aux œufs à l'âge de 6 ans.

Et si manger régulièrement des œufs dès la petite enfance permettait de se prémunir des allergies plus tard dans la vie ? C'est ce que suggère une recherche présentée lors de la réunion scientifique annuelle de l'American College of Allergy, Asthma and Immunology (ACAAI) et selon laquelle l'introduction précoce des œufs dans l'alimentation est associée à une diminution de l'allergie aux œufs.

L'étude a été réalisée à partir de données sur l'alimentation des nourrissons et les allergies alimentaires (de la naissance jusqu'à l'âge de 6 ans) recueillies à partir de 2 237 enquêtes réalisées auprès des parents dans le cadre de l'étude Infant Feeding Practices Study II.Au total, 1379 participants disposaient de données complètes sur les allergies alimentaires jusqu'à 6 ans.

"Nous avons constaté que les enfants qui n'avaient pas eu d'œuf introduit à 12 mois étaient plus susceptibles d'avoir une allergie aux œufs à 6 ans", explique dans un communiqué Giulia Martone, autrice principale de l'étude. Quatorze enquêtes sur 2237 (0,6 %) ont signalé une allergie aux œufs à un an et 11 enquêtes sur 1379 (0,8 %) ont signalé une allergie aux œufs à 6 ans. Les enfants présentant une allergie aux œufs entre l'âge d'un an et de six ans avaient une consommation d'œufs moins fréquente à 5, 6, 7 et 10 mois.

L'une des allergies les plus courantes au monde

Introduire très tôt un aliment dans la nutrition de bébé pour éviter les risques d'allergie est une méthode connue. Elle est par exemple employée pour prévenir les risques d'intolérance aux arachides, l'une des allergies les plus fréquentes dans le monde, tout comme celle aux œufs. 

"L'introduction précoce de l'œuf pendant la petite enfance, suivie de tétées cohérentes et fréquentes, semble protéger contre le développement de l'allergie à l'œuf. Nous étudions encore le moment optimal de l'introduction de l'œuf chez le nourrisson et la fréquence de l'alimentation", concluent les auteurs des travaux. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES