• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Bouh !

Halloween : peut-on vraiment mourir de peur ?

Les personnes ayant une maladie cardiaque ou les artères durcies par l’hypertension artérielle, le tabac ou encore le cholestérol sont plus à risque de mourir de peur. Mais tout le monde peut être concerné par ce phénomène.

Halloween : peut-on vraiment mourir de peur ? evgenyatamanenko/istock

  • Publié le 01.11.2021 à 09h29
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La fête celtique de Samain, dont les origines remontent à plus de 2 500 ans, est considérée comme l'ancêtre d'Halloween.
  • Cette tradition a particulièrement pris racine aux Etats-Unis.

Monstres, créatures étranges, sorcières, vampires… Alors que beaucoup ont célébré Halloween ce week-end, est-il possible de mourir de peur ? “Oui, répond le Dr Martin Samuels, neurologue et directeur de programme de neurosciences interdisciplinaires au Brigham and Women's Hospital (États-Unis). Il existe des preuves indéniables que l’on peut mourir de peur dans certaines circonstances très spécifiques”. 

Les personnes souffrant de maladies cardiaques plus à risque

"Si vous avez une maladie cardiaque ou des artères durcies en raison d’une hypertension artérielle, du tabagisme, du cholestérol, etc., les chances de mourir d'un choc soudain augmentent, détaille le Dr Philip Lee, gériatre. Soit d'une crise cardiaque, soit d'un accident vasculaire cérébral". Le mécanisme physiologique lié à la peur est le suivant : lorsqu’un individu est effrayé, il y a une énorme poussée d'adrénaline au niveau de son cerveau. Son cœur bat plus vite et le sang afflue vers ses muscles. C’est un réflexe instinctif de défense de l’organisme qui peut provoquer une fibrillation ventriculaire. Cela signifie que le cœur ne bat pas correctement et que - de fait - l’irrigation du sang dans le corps dysfonctionne.

Cela peut être mortel, surtout si la fibrillation ventriculaire est combinée avec un autre effet de la peur : la libération de calcium dans le cœur. "Le calcium se précipite dans les cellules cardiaques, ce qui provoque une forte contraction du muscle cardiaque", explique le Dr Robert Glatter, médecin urgentiste au Lenox Hill Hospital de New York, aux États-Unis. Cela conduit finalement à une baisse de la pression artérielle et sans sang dans le cerveau, vous perdez connaissance. Cela ne concerne pas que les personnes souffrant de maladies cardiaques, mais elles sont certainement plus à risque”.

Le syndrome du cœur brisé

Il existe une autre cause qui peut faire mourir de peur, c’est le syndrome du cœur brisé (ou syndrome de Takotsubo). “Un choc ou un chagrin soudain provoque une insuffisance cardiaque et vous en mourez", explique le Dr Philip Lee. Il s’agit d’un syndrome très rare mais qui peut toucher tout le monde, même les plus jeunes. "J'ai des cas d'enfants sans aucune maladie cardiaque qui sont morts dans des manèges de parcs d'attractions", précise le Dr Martin Samuels.

Par le passé, des cas de personnes mortes de peur ont déjà été recensés par les médecins. Néanmoins, ceux-ci rassurent : il faut vraiment un évènement très effrayant et inattendu, comme un tsunami, pour que cela arrive. D’autre part, "la conception consciente qu’ont les gens de leur peur n'est pas du tout corrélée avec la réaction réelle du système nerveux, conclut Martin Samuels

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES