• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Série "alimentation et santé" (3/4)

Nutrition : comment bien s'alimenter quand on travaille de nuit ?

L'association AST67 sort un nouveau livre blanc dédié à "l'alimentation santé", dont Pourquoi docteur publie quelques extraits. Aujourd'hui, focus sur le travail de nuit et le décalage horaire, qui doivent amener à faire particulièrement attention à ce que l'on mange.  

Nutrition : comment bien s'alimenter quand on travaille de nuit ? Sushiman / istock.

  • Publié le 14.10.2021 à 18h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Le travail posté amène à des changements dans l’organisation de la prise des repas, tant sur leur rythme que sur leur qualité nutritionnelle. Voici quelques conseils pour gérer au mieux son alimentation lorsque l'on est dans cette situation professionnelle.  

Sur un plan collectif

Les repas doivent être pris dans des locaux conviviaux, propres et réservés à cet effet.

Un certain nombre d’équipements est indispensable : réfrigérateur, four à micro-ondes ou autre moyen de réchauffage, vaisselle et couverts, placards de rangement, tables, chaises, évier et produits d’entretien. Ces équipements doivent être régulièrement nettoyés et désinfectés.

Il est indispensable de quitter le poste de travail pour toute prise alimentaire.

La durée de la pause principale ne doit pas être inférieure à 20 minutes. Elle doit être prise de telle sorte qu’il ne s’écoule pas plus de 5 heures entre le dernier repas et la collation.

Sur un plan individuel

Ne pas sauter de repas : conserver le rythme diurne des 3 repas.

Respecter la collation de nuit entre 2 et 4 heures du matin, plus protéinée que glucidique.

À chaque repas, prendre le temps de manger assis et de bien mastiquer.

Ne pas grignoter entre les repas et la collation.

Limiter la consommation de produits sucrés (pâtisseries, confiseries, sodas, barres chocolatées) et gras (charcuteries, chips, plats industriels).

Surveiller son apport énergétique : pour rappel, la moyenne journalière pour une activité sédentaire est de 2000 Kcal pour une femme et de 2700 Kcal pour un homme, répartis sur la journée : petit déjeuner (30%), déjeuner (40%) et dîner (30%).

Pour les boissons :

Boire de l’eau (seule boisson indispensable à l’organisme !) entre les repas : 1,5l par jour au minimum.

Limiter les excitants : café (3 à 4 max/jour), boissons énergisantes (riches en caféine et taurine), tabac. Sinon, il y a risques de palpitations, d’augmentation de la tension, de nervosité, d’insomnie.

Éviter les boissons alcoolisées.

Limiter les boissons sucrées mais aussi édulcorées.

"Entretenir sa forme en pratiquant une activité physique régulière" est aussi recommandé par l'association AST67.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES