• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Maladies de peau

Acné : un traitement miracle issu… du scarabée ?

Un nouvel outil qui recueille et surveille les fluides corporels tout en adhérant à la surface de la peau a été développé et ouvre la voie à des diagnostics et à un traitement plus précis des maladies de la peau et des affections comme l'acné.

Acné : un traitement miracle issu… du scarabée ? samuel howell/iStock

  • Publié le 01.09.2021 à 15h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les chercheurs ont mis au point des ventouses artificielles de petite taille qui peuvent collecter et surveiller les fluides corporels tout en adhérant à la peau.
  • Un hydrogel est inclus et il permet de mesurer les niveaux de pH et change de couleur en fonction de l'acidité.
  • L’appareil devrait être appliqué à des patchs personnalisés.

Il suffit parfois d’observer la nature pour trouver les meilleures solutions. C’est en tout cas comme cela que des chercheurs canadiens de l’université McGill sont parvenus à inventer n appareil intelligent pour des soins de la peau personnalisés sur le modèle du scarabée. Dans une étude publiée le 16 juin dernier dans la revue Science Advances ils expliquent comment fonctionne leur traitement. 

Un hydrogel qui change de couleur en fonction du pH

Les scarabées plongeurs sont des insectes aquatiques qui ont développé des poils adhésifs spéciaux pour s'accrocher à leurs compagnons sous l'eau. Ils se trouvent sur les pattes antérieures du mâle et ont des structures et des cavités uniques en forme de ventouse qui offrent une forte fixation contre les surfaces humides et irrégulières. C’est cette caractéristique qui a intéressé les chercheurs qui ont étudié la possibilité de développer un appareil intelligent de surveillance en temps réel de la santé de la peau capable de s'attacher à sa surface irrégulière.

Les chercheurs ont mis au point des ventouses artificielles de petite taille qui peuvent collecter et surveiller les fluides corporels tout en adhérant à la peau. Ils y ont intégré des hydrogels de capture de fluide dans les cavités des tasses pour surveiller les niveaux de pH. Cet hydrogel est intelligent et change de couleur en fonction des niveaux d'acidité. “En intégrant des techniques d'apprentissage automatique, nous développons également une application logicielle qui peut quantifier automatiquement les niveaux de pH à partir de la couleur indiquée par les hydrogels sensibles au pH”, ajoute Bo-yong Park, auteur principal de l’étude.

Des patchs personnalisés

L’objectif des chercheurs était d’apporter plus de précisions que les dispositifs de diagnostic non invasifs traditionnels pour les soins de la peau. “Ces appareils ont tendance à être moins précis, difficiles à utiliser et nécessitent un équipement coûteux pour analyser les résultats, pointe Bo-yong Park. Les adhésifs chimiques utilisés dans le processus peuvent également provoquer une irritation de la peau ou parfois des dommages, ce qui les rend difficiles à utiliser de manière répétée ou prolongée. Le maintien de l'adhérence dans différentes conditions comme une surface de peau humide ou incurvée peut également être très difficile.”

L’appareil devrait être appliqué à des patchs personnalisés de traitement de la peau, des matériaux adhésifs médicaux et des technologies de diagnostic. “Sur la base des résultats de nos recherches, nous pensons qu'il pourrait être utilisé pour le diagnostic sur place des biomarqueurs des maladies de la peau”, assure l’auteur principal de l’étude.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité