• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Neuroscience

Pourquoi nous pouvons être émerveillés par un paysage

Des signaux détectés dans les zones visuelles du cerveau pourraient refléter une forme élémentaire et précoce de perception de la beauté.

Pourquoi nous pouvons être émerveillés par un paysage AlexSava/iStock

  • Publié le 27.07.2021 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Ds signaux se déclenchent dans les zones visuelles du cerveau devant un beau paysage avant que le système de récompense ne s’active.
  • Ces activations se sont produites juste à côté des régions cérébrales déployées pour reconnaître les caractéristiques physiques dans les films, telles que la disposition d'une scène ou la présence de mouvement.

Nous savons que la vue de beaux paysages engage les systèmes de récompense du cerveau. La manière dont le cerveau transforme les signaux visuels en signaux esthétiques reste, lui, incompris. Pour tenter de savoir comment cela se passe, des chercheurs allemands de l’institut Max Planck d'esthétique ont étudié comment le cerveau passe de la simple vision d'un paysage à une sensation d’esthétisme. Ils ont dévoilé leurs résultats le 21 juillet dans la revue  Frontiers in Human Neuroscience.

Une expérience esthétiquement attrayante

Les chercheurs ont découvert des signaux qui se déclenchent dans les zones visuelles du cerveau devant un beau paysage avant que le système de récompense ne s’active. Un résultat inattendu, affirme Ilkay Isik, première autrice de l’étude. “Les activations se sont produites juste à côté des régions cérébrales déployées pour reconnaître les caractéristiques physiques dans les films, telles que la disposition d'une scène ou la présence de mouvement”, précise-t-elle. Pour l’étude, des vidéos de paysages artistiques ont été présenté à 24 participants. À l'aide de l'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf), les chercheurs ont mesuré leur activité cérébrale pendant qu'ils regardaient et évaluaient les vidéos.

Ces signaux pourraient refléter une forme élémentaire et précoce de perception de la beauté. “Lorsque nous voyons quelque chose au-delà de nos attentes, des parcelles locales de tissu cérébral génèrent de petits ‘atomes’ d'affect positif, a constaté Edward Vessel, auteur de l’étude. La combinaison de nombreux signaux de surprise de ce type à travers le système visuel s'ajoute pour créer une expérience esthétiquement attrayante.”

Le bien-être environnemental

Outre une meilleure compréhension de pourquoi nous sommes émerveillés par certains paysages, cette étude permet de clarifier comment les interactions avec l'environnement naturel peuvent affecter notre sentiment de bien-être. Les résultats pourraient avoir des applications potentielles dans une variété de domaines où le lien entre la perception et l'émotion est important, tels que les soins de santé clinique et l'intelligence artificielle.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité