• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Sexologie

Sexe : voici les positions les plus populaires

Un classement des positions sexuelles préférées des Américains et des Européens vient d'être publié. 

Sexe : voici les positions les plus populaires tool51 / istock.

  • Publié le 25.07.2021 à 16h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La levrette, le missionnaire et l’andromaque sont les trois positions préférées des Européens et des Américains.
  • Qu’importe la position, le sexe est toujours bon pour la santé.

35,1% des personnes interrogées préfèrent la levrette, selon une étude sur les préférences sexuelles des Européens et des Américains menée par Zavamed, un site internet qui propose des services de consultations médicales à distance. Viennent ensuite le missionnaire - pour 22,5% des participants - et l’andromaque, pour 19,4%. Avec beaucoup moins d’attrait, les individus aiment ensuite pratiquer les positions des jambes en l’air (4,3%), le 69 (4,3% également), les cuillères (4,1%), l’andromaque inversé (3,9%), la fellation ou le cunnilingus (3,2%), le sexe anal (2,1%) et l’équerre (1,2%).

L’enquête souligne que les positions sexuelles favorites varient en fonction du sexe et de l’orientation sexuelle. Néanmoins, la levrette plaît autant aux deux sexes. En revanche, les avis divergent sur le sexe anal, préféré par les hommes, et la charette, que les femmes aiment davantage. Pour les personnes hétérosexuelles et bisexuelles, les trois premières positions sexuelles à essayer sont l’équerre, le 69 debout et la charette. Pour celles homosexuelles, le 69 debout vient en premier, suivi de l’équerre et de la charette.

Des différences entre les pays

L’étude souligne aussi les différences entre les pays. Ainsi, la levrette serait plus pratiquée en France, au Royaume-Uni, en Espagne, en Allemagne, en Autriche, en Roumanie et aux États-Unis. Les Italiens, les Suisses et les Belges préféreraient l’andromaque. Au Portugal et en Hongrie, les jambes en l’air seraient plus pratiquées, au Pays-Bas le missionnaire et en Pologne les cuillères.

D’autre part, le questionnaire soumis aux participants leur demandait aussi où ils avaient appris l’existence de ces positions sexuelles. Pour 53,8% des hommes, c’était avec les films pornographiques, tandis que 42,2% des femmes les avaient connues avec un partenaire. À la question “qui prend l’initiative de tester de nouvelles positions ?” 75,3% des hommes répondent que c’est eux, contre 58,3% des femmes.

Enfin, la principale crainte de s’essayer à de nouvelles pratiques serait de faire mal à son ou sa partenaire pour les hommes (37,5%) et de ne pas être assez flexible pour les femmes (31,9%).

Le sexe a de nombreuses vertus pour la santé

Au-delà des positions, la pratique sexuelle quelle qu’elle soit est bonne pour la santé. Selon une étude américaine publiée en 2004, la fréquence des rapports sexuels influencerait le système immunitaire. Les chercheurs ont estimé que les personnes qui faisaient l’amour au moins deux fois par semaine avaient plus de défenses contre les microbes et les virus.

D’autre part, le sexe pourrait aussi diminuer le risque de cancer de la prostate chez les hommes et participer au bon fonctionnement des articulations. Mais la liste ne s’arrête pas là ! Faire l’amour participerait également à la baisse de la pression artérielle à long terme - ce qui diminue le risque de développer des problèmes cardiaques - et du stress.

Par ailleurs, pendant l’acte, les muscles sont sollicités et la fréquence cardiaque augmente tandis que la transpiration permet d’éliminer les toxines. Les bienfaits seraient donc comparables à un exercice physique. Enfin, derniers aspects positifs : le sexe brûle des calories et permet aussi de mieux s’endormir si le câlin a lieu de soir !

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité