• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Décès

Mort de Jean-Yves Lafesse : qu’est-ce que la maladie de Charcot ?

L’humoriste français Jean-Yves Lafesse est décédé ce jeudi 22 juillet à 64 ans de la maladie de Charcot, une maladie auto-immune qui avait été diagnostiquée chez lui il y a un an.

Mort de Jean-Yves Lafesse : qu’est-ce que la maladie de Charcot ? Wikipedia/Jean-Yves Lafesse

  • Publié le 23.07.2021 à 17h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La maladie de Charcot, également appelée sclérose latérale amyotrophique (SLA), est une maladie neurodégénérative paralysante.
  • Cette pathologie fait partie du groupe des maladies des neurones moteurs, qui dégénèrent progressivement et font perdre aux malades le contrôle de leurs muscles.
  • L’espérance de vie des patients atteints de la maladie se situe généralement entre 24 à 36 mois après le diagnostic.

Ce jeudi, l’humoriste Jean-Yves Lafesse est décédé de la maladie de Charcot. Âgé de 64 ans, celui qui s’est fait notamment connaître par ses caméras cachées ou encore ses canulars téléphoniques, avait été diagnostiqué comme étant atteint de cette maladie auto-immune un an plus tôt. Également appelée sclérose latérale amyotrophique (SLA), il s’agit d’une maladie neurodégénérative paralysante qui concerne environ 2 500 nouveaux cas par an en France.

Une paralysie progressive

Récemment, c’est l’ancien rappeur de la Fonky Family, Pone, qui a mis la lumière sur cette maladie rare dont il souffre en alertant le ministre de la Santé, Olivier Véran. Cette pathologie fait partie du groupe des maladies neurones moteurs, qui dégénèrent progressivement et font perdre aux malades le contrôle de leurs muscles. Les patients commencent par perdre la capacité à bouger les bras et les jambes avant que la maladie ne s’en prenne aux muscles du diaphragme et de la paroi thoracique, empêchant les patients de pouvoir respirer sans assistance.

L’espérance de vie des patients atteints de la maladie se situe généralement entre 24 à 36 mois après le diagnostic. Jean-Yves Lafesse a donc lui survécu moins longtemps. Certains parviennent toutefois à défier la maladie et à continuer à vivre plus longtemps. L’exemple le plus connu est celui de Stephen Hawking qui a vécu plus de 50 ans avec la pathologie.

La maladie mieux comprise

Il n’existe pour l’heure aucun traitement permettant de soigner la maladie. Récemment, des chercheurs espagnols ont fait une importante découverte en constatant que l’agrégation protéique observée chez les malades atteints de sclérose latérale amyotrophique (SLA) protégeait en fait les cellules. Cette meilleure compréhension de la pathologie, en l’occurrence l’inverse de ce que l’on pensait jusqu’alors, laisse espérer la mise au point prochaine de traitements.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité