• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Fragilité

Le risque de décès augmente chez les patients atteints de cancer et touchés par la Covid-19

Les patients atteints de cancer sont plus fragiles lorsqu’ils sont touchés par la Covid-19, car ils présentent un risque de mortalité plus important et plus précoce.

Le risque de décès augmente chez les patients atteints de cancer et touchés par la Covid-19 Istock / edam.

  • Publié le 14.07.2021 à 13h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Il y a eu 6,3 millions de nouveaux cas de cancer en 2020 dans le monde.
  • Depuis le début de la campagne de vaccination contre la Covid-19 en France, 36 213 362 personnes ont reçu au moins une injection (soit 53,7% de la population totale) et 28 438 478 personnes ont désormais un schéma vaccinal complet (soit 42,2% de la population totale).

Les patients atteints de la Covid-19 en cours de traitements contre le cancer sont plus fragiles et ont un risque de décès augmenté. Ce sont les principaux résultats de l’étude observationnelle multicentrique ONCOVID-19 promue par le Centre Léon Bérard et publiée le 16 juin 2021 dans le British Journal of Cancer.

Des patients plus fragiles

Entre le 1er mars et le 21 mai 2020, 1 162 patients ont été inclus dans l’étude, destinée à mesurer l’impact de la Covid-19 sur l’état de santé des patients en cours de traitement contre le cancer. Au total, 18 centres de lutte contre le cancer et 5 centres hospitaliers français ont participé à ce travail collaboratif basé sur les données recueillies.

La recherche démontre que les patients atteints de cancer sont plus fragiles lorsqu’ils sont touchés par la Covid-19, car ils présentent un risque de mortalité plus important et plus précoce. En effet, 27,8 % des patients testés positifs sont décédés dans les 28 jours suivant le diagnostic de la Covid-19, contre 16,3 % des patients testés négatif.

Plus de surveillance

"L’étude ONCOVID-19 a donc mis en exergue le fait que les patients atteints de cancer et présentant des symptômes de la maladie Covid-19, qu’ils soient positifs ou non au test, doivent être surveillés attentivement", explique le Pr Jean-Yves Blay, directeur général du Centre Léon Bérard.

L’étude a également permis d’identifier des facteurs associés à un risque de mortalité plus élevé chez les patients atteints de cancer et positifs à la Covid-19, à savoir : le sexe masculin, le statut métastatique, la lymphopénie (déficit de lymphocytes ou déficit immunitaire), et les antécédents de maladie inflammatoire ou auto-immune nécessitant des traitements immunosuppresseurs.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité