• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Allergies

Comment le calendrier des pollens aide à la prévention

Cette année ne fera pas exception : les pollens sont de retour. Le dernier bulletin allergo-pollinique daté du 2 juillet 2021 montre certes une légère baisse mais la concentration de pollens de graminés est toujours conséquente. Retour sur le calendrier publié cette semaine.

Comment le calendrier des pollens aide à la prévention luna4/iStock

  • Publié le 07.07.2021 à 16h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les bulletins allergo-polliniques permettent de savoir, région par région, quel est le risque pour les personnes allergiques

Comme chaque année, la carte des risques des pollens a été publiée avec des départements plus ou moins touchés. Cette année, les départements qui se retrouvent dans le rouge sont l’Ille-et-Vilaine 35), la Corrèze (19) et la Haute Vienne (87). Pour le reste de la France, les risques sont très répartis sauf le côté méditerranéen qui reste épargné. Pour les différents types de pollens, aucun ne se détachent du lot par son risque élevé. Les pollens d’urticacées, de tilleuls ou de plantins sont certes présents sur toute la France mais avec un risque qui ne dépassera pas le niveau faible. C’est également le cas pour les pollens de plantain et d’oseille qui seront aussi de niveau faible. Commencent à apparaître les premiers pollens de châtaignier mais sans réels risques. Enfin, la côte méditerranéenne sera tout de même touchée par les pollens de chênes et d’oliviers mais toujours sans réels risques, sauf dans l'Aude et les Pyrénées Orientales. Attention toutefois pour le début d’août dans la région lyonnaise où le risque d’allergie à l’ambroisie va être conséquent pour les personnes sensibles.

Pour les personnes concernées, il faut savoir comment gérer les possibles crises et surtout s’y préparer. Tout d’abord, il faut bien suivre le calendrier saisonnier qui annonce quelle région sera touchée par tel pollen et avec quel niveau de risque. C’est pour cela qu’il faut aussi connaître à quel type de pollen on peut être allergique pour encore mieux s’adapter à ce calendrier. On peut facilement se renseigner sur le site du RNSA qui publie chaque semaine des bulletins d’informations sur les risques via l’adresse www.pollens.fr.

Attention à la proximité des arbres

Le deuxième conseil que l’on peut donner est d’être vigilant lorsque que l’on est à l'extérieur en évitant les endroits où le pollen est plus volatile comme à proximité des arbres. En général, évitez les temps venteux et privilégiez les sorties la matinée ou dans la soirée. Il est aussi important de désinfecter les différents endroits où l’on peut-être en contact avec les pollens, comme une voiture. Après chaque sortie, lavez-vous les mains et époussetez vos vêtements, et apportez une grande importance aux cheveux où les pollens se déposent le plus. N’oubliez ni les yeux ou le nez pour éviter les crises. L’environnement de vie doit également rester le plus sain possible avec une aération et des ménages fréquents. Enfin, il est important de retirer les produits irritants et aggravants les symptômes (tabac, parfums d’intérieur, bougies…).

https://www.pourquoidocteur.fr/MaladiesPkoidoc/50-Rhinite-allergique-le-traitement-contre-le-rhume-des-foins

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité