• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Cortisol

Mesurer votre niveau de stress… avec une seule goutte de sang

Grâce à une puce électronique, un nouveau capteur est capable de mesurer les hormones du stress à partir d’une simple goutte de sang.

Mesurer votre niveau de stress… avec une seule goutte de sang NatchaS/iStock

  • Publié le 07.07.2021 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Actuellement, la mesure du cortisol nécessite des installations lourdes et coûteuses.
  • L'utilisation de nanocapteurs permet de détecter directement les molécules de cortisol sans avoir besoin d'autres molécules ou particules pour agir comme marqueurs.
  • Cette technologie pourrait être adapté à la mesure non invasive du cortisol dans d'autres fluides tels que la salive et l'urine.

Le cortisol et d'autres hormones du stress régulent de nombreux aspects de notre santé physique et mentale, y compris la qualité du sommeil. Des niveaux élevés de cortisol peuvent entraîner un mauvais sommeil, ce qui augmente le stress qui peut contribuer aux attaques de panique, aux crises cardiaques et à d'autres maux. Actuellement, la mesure du cortisol nécessite des installations lourdes et coûteuses. Des chercheurs canadiens de l’université Rutgers-Nouveau-Brunswick ont mis au point une micropuce capable de mesurer les hormones du stress en temps réel à partir d'une goutte de sang.

Détecter les molécules de cortisol sans avoir besoin d’autres marqueurs 

Dans une étude publiée le 30 juin dans la revue Science Advances, les scientifiques ont présenté un outil permettant de surveiller les fluctuations naturelles de cortisol dans sang afin de fournir aux patients un retour d'information leur permettant de recevoir le bon traitement au bon moment. Pour mettre au point leur technologie, ils ont utilisé les mêmes technologies que celles utilisées pour fabriquer des capteurs qui peuvent détecter des biomolécules à de faibles niveaux. Ces capteurs sont de très petite taille puisqu’ils sont plus fins qu'un cheveu humain. 

Les chercheurs ont validé les performances de l'appareil miniaturisé sur 65 échantillons de sang de patients atteints de polyarthrite rhumatoïde. “L'utilisation de nanocapteurs nous a permis de détecter directement les molécules de cortisol sans avoir besoin d'autres molécules ou particules pour agir comme marqueurs”, s’est réjoui Reza Mahmoodi, auteur principal de l’étude. Notre nouveau capteur produit une réponse précise et fiable qui permet une lecture continue des niveaux de cortisol pour une analyse en temps réel.

Adapter la mesure via la salive ou l’urine

La mise au point de ce nouvel appareil ouvre de nouvelles possibilités de mesures non invasives. “Il a un grand potentiel pour être adapté à la mesure non invasive du cortisol dans d'autres fluides tels que la salive et l'urine, assure Reza Mahmoodi. Le fait que les étiquettes moléculaires ne soient pas nécessaires élimine le besoin de gros instruments encombrants comme les microscopes optiques et les lecteurs de plaques, faisant de l'instrument de lecture quelque chose vous pouvez mesurer finalement dans une petite boîte de poche ou même tenir sur un bracelet un jour.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité