• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Rigidité artérielle

Santé cardiovasculaire : les effets positifs du sport dès l’enfance

Pratiquer une activité physique, même modérée, pourrait influencer la santé cardiovasculaire des enfants à long terme. Elle réduirait le risque d’être atteint, plus tard, de rigidité artérielle.

Santé cardiovasculaire : les effets positifs du sport dès l’enfance Tomwang112/iStock

  • Publié le 20.06.2021 à 17h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L’activité physique est bénéfique pour la santé cardiovasculaire et ce, dès le plus jeune âge.
  • Sa pratique réduirait le risque d’être atteint de rigidité artérielle et de développer des maladies cardiovasculaires.

À tout âge, les médecins recommandent de pratiquer une activité physique régulière. Le sport est reconnu pour ses vertus sur la santé des individus mais, d’une personne à l’autre, ses effets ne sont pas les mêmes. Une nouvelle étude, publiée dans la revue Journal of Sports Sciences, montre que l’activité physique pourrait avoir des bienfaits sur la santé cardiovasculaire des enfants.

Moins de rigidité artérielle chez les adultes grâce au sport…

La rigidité artérielle est le fait que les artères perdent de leur élasticité. Ainsi, elles ont plus de difficultés à se contracter et à se dilater, le sang circule donc moins bien. Généralement, c’est l’un des premiers facteurs de risque des maladies cardiovasculaires. Si ce phénomène arrive généralement chez les adultes, plusieurs cas ont aussi été enregistrés chez des enfants. "Notre étude a montré que des niveaux plus élevés d'activité physique, modérée ou intense, étaient liés à des artères plus élastiques et à une meilleure capacité de dilatation, explique Eero Haapala, l’un des auteurs. Cependant, nos résultats suggèrent également que les effets positifs d'une activité physique modérée à intense sur la santé artérielle s'expliquent en partie par leurs bénéfices sur l’ensemble de la composition corporelle." Chez l’adulte, la pratique sportive, une bonne forme physique et un bas niveau de sédentarité sont les principaux facteurs de prévention des maladies cardiovasculaires. 

... et chez les enfants 

Lors de leurs travaux, les scientifiques ont analysé le mode de vie de 245 enfants âgés de six à huit ans. Selon les résultats, ceux qui faisaient plus d'activité physique, modérée ou intense, avaient des artères plus saines. À l’avenir, ils avaient ainsi moins de risques d’être atteint de rigidité artérielle. "Le message principal de notre étude est que, dès l'enfance, l'augmentation de l'activité physique modérée ou intense est essentielle dans la prévention des maladies cardiovasculaires, développe Eero Haapala. Cependant, il convient de rappeler que chaque facteur est important car limiter sédentarité et augmenter l'activité physique ont divers effets sur la santé, même s'ils n'ont pas d'effets directs sur les artères". Selon selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), une personne est considérée comme inactive en dessous de 150 minutes d’activité physique modérée ou de 75 minutes de sport intense par semaine. Ainsi, il est recommandé de pratiquer au moins deux à trois séances de sport par semaine et de marcher au moins 10 000 pas par jour.

Commencer le sport le plus tôt possible

Mais à quel âge faut-il commencer le sport ? Le plus tôt possible ! Néanmoins, avant sept ans, il s’agit plutôt d’activité physique : faire de la trottinette, du vélo, du roller, jouer au parc, etc. L’essentiel est que l’enfant se dépense. Après cet âge, on peut parler de sport et commencer les inscriptions dans différentes disciplines afin qu’il teste et choisisse. Mais attention à ne pas trop en faire. Selon une étude américaine publiée en 2013, l’âge d’un enfant représente le nombre d’heures qu’il peut faire par semaine. Ainsi, à huit ans, il ne faut pas dépasser huit heures de sport hebdomadaire, dont l’activité physique dispensée à l'école. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité