• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

FDA

Obésité : un nouveau traitement coupe-faim

L’Agence américaine des médicaments a autorisé la miser sur le marché de Wegovy, un médicament coupe-faim qui entraînerait une perte de poids de 15% en moyenne qui pourrait même grimper jusqu’à 30% dans certains cas.

Obésité : un nouveau traitement coupe-faim Phira Phonruewiangphing/iStock

  • Publié le 10.06.2021 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le médicament utilise le sémaglutide, une substance active utilisée dans la prise en charge du diabète de type 2.
  • Il cible les zones du cerveau régulant l’appétit et la prise alimentaire et augmente la sensation de satiété.
  • Le traitement se prend sous forme d’une injection hebdomadaire.

Après Alzheimer, l’obésité. L’Agence américaine des médicaments, la Food and Drug Administration, vient d’approuver la mise sur le marché d’un traitement favorisant la perte de poids, sept ans après le dernier. Cette décision, rendue publique le 4 juin à travers un communiqué, intervient presque au même moment que celle autorisant un nouveau médicament contre Alzheimer presque 20 ans après l’autorisation du dernier traitement. Baptisé Wegovy et développé par l’entreprise pharmaceutique danoise Novo Nordisk, ce nouveau médicament coupe-faim entraînerait une perte de poids de 15% en moyenne qui pourrait grimper jusqu’à 30% dans certains cas.

Une injection hebdomadaire

Ce traitement fonde son efficacité sur une substance active, le sémaglutide, qui est déjà connue pour être utilisée dans la prise en charge du diabète de type 2. Elle permet de réduire la glycémie, le poids corporel et la masse grasse. Il s’avère que le sémaglutide est également un incroyable coupe-faim dont les résultats pour la perte de poids afficheraient des taux que seule la chirurgie bariatrique pouvait permettre d’atteindre jusque-là. Une découverte importante alors que le nombre de cas d’obésité dans le monde a presque triplé depuis 1975, selon l’Organisation mondiale de la santé.

Ce traitement se prend sous forme d’une injection hebdomadaire dont la dose augmente chaque semaine jusqu’à 2,4 mg. Cela permet de réduire les effets secondaires gastro-intestinaux. Il doit être utilisé chez des adultes obèses ou en surpoids qui ont au moins une pathologie liée au poids (hypertension artérielle, diabète, etc.). Une fois dans l’organisme, Wegovy imite l’action d’une hormone nommée glucagon-like peptide-1 (ou GLP-1), qui cible les zones du cerveau régulant l’appétit et la prise alimentaire. Il agit alors en coupe-faim en augmentant la sensation de satiété. Par ailleurs, ce médicament doit s’accompagner d’un régime hypocalorique et d’une activité physique accrue.

Un prix élevé

L’autorisation de mise sur le marché a été annoncée après que des essais cliniques aient montré des résultats très encourageants et une très bonne innocuité de ce médicament. Une étude parue le 18 mars dernier dans le New England Journal of Medicine a ainsi révélé que ce traitement a permis au 200 participants obèses, qui présentaient un IMC égal ou supérieur à 30, d’obtenir une perte de poids moyenne de 15%. Un tiers d’entre eux a même perdu plus de 20% de leur poids initial. “Aucun autre médicament n’a réussi à produire ce niveau de perte de poids, cela change vraiment la donne”, s’était félicitée l’époque Rachel Batterham, chercheuse en obésité à l’University College London et co-autrice de l’étude. Quatre essais distincts en double aveugle, menés sur une période de 68 semaines et environ 4 500 patients, ont rapporté des pertes de poids moyennes oscillant entre 12,4% et 18%. Si la majorité des participants aux différentes études ont bien répondu au traitement, certains ont arrêté de prendre le médicament en raison des effets secondaires.

Pour l’heure, ce traitement ne devrait pas être disponible pour tout le monde. Le laboratoire danois n’a pas encore communiqué son prix mais il a indiqué que celui-ci pourrait afficher des niveaux similaires au médicament Saxenda qui coûte 1 300 dollars par mois.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES