• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Anti-vieillissement

Football, handball : les sports d’équipe augmenteraient la longévité chez les femmes

Chez les femmes, la pratique de sports d’équipe comme le football ou le handball aurait un vrai effet contre le vieillissement, en améliorant la fonction mitochondriale de leurs cellules, révèle une nouvelle étude.

Football, handball : les sports d’équipe augmenteraient la longévité chez les femmes fotokostic/iStock

  • Publié le 09.06.2021 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Que ce soit chez des joueuses jeunes ou âgées, la pratique régulière d'un sport d'équipe comme le handball ou le football participe à ralentir le vieillissement biologique.
  • Le sport a notamment un effet positif sur la santé mitochondriale des cellules, ainsi que sur la longueur des télomères, c'est-à-dire la longueur des chromosomes, qui ont tendance à raccourcir à mesure que l'on vieillit.

Le handball et le football, clé de la longévité chez les femmes ? C’est ce qu’avance une nouvelle étude publiée dans Scientific Reports et menée par l'université du Danemark méridional et le Karolinska Institutet (Suède). Ils y ont examiné les effets d'un exercice régulier tout au long de la vie sur deux des principales caractéristiques du vieillissement combiné. Ils en ont conclu que le football et le handball en équipe ont un effet positif sur la longueur des télomères, c’est-à-dire l’extrémité des chromosomes, et la fonction mitochondriale chez les femmes.

Rallonger son âge biologique par le sport

Pourquoi ces deux caractéristiques jouent-elles sur le vieillissement ? Comme l’explique l’auteur principal, Muhammad Asghar, l’ADN est contenu dans les chromosomes, eux-mêmes présents dans chacun des cellules de l’organisme. Lorsque les cellules se divisent, cet héritage est copié, mais à chaque division cellulaire, les extrémités des fils d'ADN, les "télomères" se raccourcissent, ce qui contribue au vieillissement. Pratiquer des sports comme le football et le handball "aide les femmes à conserver des télomères plus longs et des mitochondries saines. Cela peut potentiellement augmenter leur espérance de vie et, en fin de compte, leur durée de vie, car des télomères plus courts et un dysfonctionnement mitochondrial sont tous deux associés à un certain nombre de maladies liées à l'âge et à la mortalité", explique le chercheur.

Pour étudier le lien entre ces deux caractéristiques centrales du vieillissement et pratique sportive, les chercheurs ont suivi 129 femmes en bonne santé, non fumeuses, dont de jeunes joueuses de football d'élite et des jeunes témoins non entraînés âgées de 18 à 30 ans, ainsi que des joueuses de handball d'équipe âgées de 60 à 80 ans et des témoins âgés non entraînés.

Les résultats ont montré que le football d'élite et l'entraînement au handball tout au long de la vie sont associés à des effets cellulaires anti-âge bénéfiques chez les femmes. Plus précisément, les jeunes joueuses de football d'élite présentaient une longueur de télomères et un nombre de copies d'ADNmt plus élevés que les jeunes témoins non entraînés, tandis que les handballeuses âgées présentaient des mitochondries saines par rapport aux témoins âgés non entraînés.

Les sports d’équipe, bons pour le vieillissement

Récemment, la même équipe de recherche avait montré que les joueurs de football masculins âgés de 65 à 80 ans sont en excellente forme physique par rapport aux personnes non entraînées du même âge. "Ce qui se traduit par une aptitude aérobie, une masse musculaire et une force osseuse nettement supérieures, ainsi que par un âge biologique plus jeune des cellules, évalué par la longueur des télomères, explique le professeur Peter Krustrup, auteur principal partagé de l'étude. Il est intéressant de noter que la présente étude montre le même schéma, y compris un effet positif sur la santé mitochondriale, chez des handballeuses de 60 à 80 ans, ce qui confirme les preuves du potentiel antivieillissement des sports d'équipe."

Les chercheurs précisent cependant qu’il s’agit ici d’une étude transversale, et que ces résultats doivent maintenant être confirmés par des essais contrôlés randomisés.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES