• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Alimentation

Cancer colorectal : les boissons sucrées augmentent le risque chez les femmes de moins de 50 ans

La consommation quotidienne de sodas, jus de fruits ou autres boissons sucrées, pendant l’adolescence ou au début de l’âge adulte, est associée à un risque plus élevé de cancer colorectal avant 50 ans. 

Cancer colorectal : les boissons sucrées augmentent le risque chez les femmes de moins de 50 ans champlifezy@gmail.com/istock

  • Publié le 07.05.2021 à 12h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L'excès de boissons sucrées à l'adolescence augmente le risque de cancer avant 50 ans chez les femmes
  • le risque de cancer colorectal peut être multiplié par 2

Les boissons sucrées sont mauvaises pour la santé, et ce n’est pas une surprise. Une forte consommation est associée à un risque plus élevé de surpoids, de diabète ou encore de problèmes cardio-vasculaires. Une étude de l’école de médecine de l’université de Washington pointe une autre conséquence : des risques plus élevés de cancer colorectal. Dans le journal Gut, ses auteurs expliquent qu’une consommation importante de boissons sucrées pendant l’adolescence et/ou au début de l’âge adulte est associée à un risque accru de cancer colorectal avant 50 ans, chez les femmes. 

Des cancers précoces plus nombreux 

"Le cancer colorectal reste relativement rare chez les jeunes adultes, souligne Yin Cao, l’auteur principal de cette recherche, mais son taux n’a cessé d’augmenter ces trente dernières années, et nous ne comprenons pas pourquoi, c'est une problématique majeure en matière de santé publique." Le chercheur s’était précédemment intéressé aux conséquences d’une alimentation déséquilibrée sur le risque de cancer colorectal précoce. Dans cette nouvelle recherche sur les boissons sucrées, Yin Cao et son équipe ont utilisé les informations d’une base de données : au total, cela représentait plus de 115 000 femmes. Parmi elles, 109 ont développé un cancer colorectal précoce, c’est-à-dire avant 50 ans.

Un risque multiplié par deux 

Les femmes ayant consommé au moins deux portions, soit environ 40 cl, de boissons sucrées quotidiennement pendant l’adolescence ou au début de l’âge adulte avaient un risque de cancer colorectal précoce deux fois plus élevé, en comparaison aux femmes en ayant consommé moins de 20 cl par jour. D’après les statistiques mises au point par cette équipe scientifique, chaque boisson sucrée de 20 cl augmente de 16% le risque de cancer colorectal précoce et de 32% lorsque la consommation concerne des femmes âgées de 13 à 18 ans. "Nous recommandons aux gens d’éviter de consommer des boissons sucrées et de privilégier des boissons comme le lait ou le café sans sucre ajouté", conclut Yin Cao. 

Qu’est-ce que le cancer colorectal ?

Le terme désigne deux pathologies : le cancer du côlon et celui du rectum. Dans la majeure partie des cas, la maladie est provoquée par un polype adénome. "Ces tumeurs bénignes sont très fréquentes et restent généralement sans gravité, précise l’Institut national du cancer, mais 2 à 3 % d’entre elles se développent, grossissent et finissent par se transformer en cancer." Il faut généralement plus de dix ans pour que le polype devienne un cancer. Chaque année, il est diagnostiqué chez environ 20 000 femmes et 23 000 hommes. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES