• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Radioactivité

L'exposition à des essais nucléaires pourrait-elle faire gagner 2,5 années de vie ?

Certaines doses de radioactivité, y compris lorsqu'elle est d'origine nucléaire, pourraient ... augmenter l'espérance de vie ! 

L'exposition à des essais nucléaires pourrait-elle faire gagner 2,5 années de vie ? Mirifada/iStock

  • Publié le 06.05.2021 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Un gain d'espérance de vie pourrait être lié aux rayonnements, qu'ils soient d'origine naturelle ou non
  • Les auteurs de l'étude qui avance cette possibilité plaident pour une révision des seuils de radioactivité

C'est une étude dont les conclusions sont totalement inattendues : selon les chercheurs de l'université Ben Gourion en Israël, une exposition à des doses significatives de radiations aurait un impact positif sur l'espérance de vie ! Mieux, cet impact serait lié à une diminution du taux de mortalité par cancer et notamment les cancers les plus courants comme ceux du poumon, du pancréas, du colon, de la vessie ou du cerveau. C'est ce qu'affirment les auteurs de ce travail publié dans la revue Biogerontology.

"Nous montrons que l'espérance de vie est supérieure d'environ 2,5 ans chez des personnes vivant dans des régions où le rayonnement de fond est d'un niveau faible à relativement élevé", souligne l'étude qui s'appuie sur l'analyse des données de l'Agence de Protection de l'Environnement américaine qui a mesuré l'exposition à ces radiations dans plus de 3 000 comtés durant les années 1960.

Par "rayonnement de fond", les scientifiques entendent les radiations d'origine naturelle comme le rayonnement cosmique ou celles liées à la radioactivité de certaines roches mais aussi celles d'origine médicale comme les rayons X et celles provoquées par les essais nucléaires.

Et l'étude fait clairement le lien entre cette augmentation de l'espérance de vie et la moindre prévalence de plusieurs types de cancers dans les régions où les mesures ont été faites. Des résultats observés aussi bien chez les femmes que chez les hommes.

Une augmentation du nombre de cancers de la thyroïde en Europe après Tchernobyl

L'exposition à de telles radiations est pourtant communément admise comme un danger et un risque supplémentaire d'être touché par un cancer. Plusieurs études ont ainsi constaté une augmentation des cas de cancer de la thyroïde en Europe à la suite de la catastrophe de la centrale nucléaire de Tchernobyl en Ukraine en 1986, même si le lien de cause à effet n'a jamais été formellement établi. Et bien sûr des dizaines de décès par cancer ont été recensés parmi les personnes qui se trouvaient à proximité de la centrale ou qui ont participé au travail des équipes de secours.

Mais l'étude des chercheurs de l'université Ben Gourion ne conclut pas à l'absence de tout effet négatif des radiations, quelle que soit leur origine. Elle insiste en revanche sur la question des seuils posés pour déterminer la dangerosité d'un niveau de radioactivité. "L'exposition à un rayonnement peut présenter des effets bénéfiques pour la santé et cela fournit des indications pour reconsidérer les seuils dans la plage naturelle des rayonnements à faible dose", concluent les scientifiques.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES