• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Nouveau traitement

Covid-19 : Pfizer teste une pilule contre les formes graves

Le géant pharmaceutique a lancé des essais cliniques aux États-Unis et en Belgique pour tester l’efficacité d’un antiviral sous forme de comprimé, qui pourrait permettre de lutter contre les formes graves de Covid-19.

Covid-19 : Pfizer teste une pilule contre les formes graves sittithat tangwitthayaphum/iStock

  • Publié le 01.05.2021 à 16h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Pfizer vient de lancer des essais cliniques de phase I pour tester la tolérance et la sécurité d'un antiviral oral appelé PF-07321332.
  • Déjà utilisé contre d'autres virus, cet antiviral est un inhibiteur de protéase, l'enzyme indispensable à la réplication du SARS-CoV-2.
  • En cas de résultats concluants des essais cliniques, ce médicament pourrait être commercialisé dès fin 2021.

Après avoir développé un vaccin contre la Covid-19, Pfizer planche sur un autre traitement : un médicament oral contenant un antiviral.

Le 23 mars dernier, le groupe biopharmaceutique américain a annoncé le lancement d’un essai clinique de phase I pour évaluer la tolérance et la sécurité de ce comprimé, baptisé PF-07321332.

Un inhibiteur de protéase du SARS-CoV-2

PF-07321332 est ce que l’on appelle un inhibiteur de protéase. Cet antiviral, qui a déjà fait ses preuves d’autres virus comme celui du VIH, est capable de cibler spécifiquement les protéases du virus. Les protéases sont des enzymes indispensables à la réplication du virus, et lui permettent donc d’infecter son hôte. PF-07321332 agit comme un inhibiteur : en empêchant l’action des protéases, l’antiviral bloque la multiplication du virus.

"Nous avons conçu PF-07321332 comme une thérapie orale potentielle qui pourrait être prescrite dès les premiers signes d'infection, sans exiger que les patients soient hospitalisés ou en soins intensifs, explique dans un communiqué Mikael Dolsten, directeur de recherche chez Pfizer. Parallèlement, l'autre antiviral intraveineux de Pfizer est une nouvelle option de traitement pour les patients hospitalisés. Ensemble, les deux ont le potentiel de créer un paradigme de traitement de bout en bout qui complète la vaccination dans les cas où la maladie persiste."

Un traitement disponible pour fin 2021 ?

Déjà testé sur les animaux et in-vitro, PF-07321332 vient d’entrer la première phase des essais cliniques sur l’humain, afin de vérifier que les participants tolèrent bien le médicament. Au total, 60 hommes ou femmes en bonne santé âgées de 18 à 60 ans ont déjà été recrutés, à l'Unité de recherche clinique de New Haven, aux États-Unis, et à l''Unité de recherche clinique de Bruxelles, en Belgique.

En cas de bons résultats, le médicament pourra ensuite passer aux phases 2 et 3, qui visent à confirmer sa sûreté et à valider son efficacité. La dernière étape consistera à être autorisé par les autorités sanitaires.

Interrogé par la chaîne américaine CNBC, Albert Bourla, PDG de Pfizer, a déclaré qu’en cas de succès, ce nouveau médicament oral contre la Covid-19 pourra être disponible d’ici la fin de l’année.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité