• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Psychologie

Crise sanitaire : voici comment évacuer rapidement nos émotions négatives

Carine Grzesiak, psychologue et psychothérapeute, nous explique comment mieux maîtriser nos émotions négatives, amplifiées depuis plus d'un an par la Covid-19. 

Crise sanitaire : voici comment évacuer rapidement nos émotions négatives fizkes / istock.

  • Publié le 29.04.2021 à 17h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La pandémie de Covid-19 a durement impacté le moral des Français : ils sont près d'un tiers (31 %) à témoigner d'états anxieux ou dépressifs.
  • Cette situation est jugée tellement préoccupante que des "Assises de la psychiatrie et de la santé mentale" vont être organisées fin juin/début juillet.

Stress, difficultés relationnelles, troubles alimentaires, comportements addictifs, ruminations… La crise sanitaire de la Covid-19 met à mal le bien-être psychologique de nombreux Français. "En cette période d'incertitude, avec cette crise sanitaire qui n'en finit pas, il est indispensable de faire passer un message : il existe des thérapies brèves qui sont très efficaces pour reprendre le contrôle sur les émotions négatives", rassure Carine Grzesiak, psychologue et psychothérapeute (AdeptRH) à Paris 8. Deux thérapies sont particulièrement indiquées pour gagner rapidement en confort de vie : la TCC et l’EMDR.

La thérapie comportementale et cognitive (TCC)

Les TCC (Thérapies cognitives et comportementales) sont validées scientifiquement. Elles interviennent au niveau cognitif, comportemental et émotionnel. L’objectif est de dépasser progressivement les symptômes invalidants et paralysants, en développant et en renforçant les comportements adaptés. Elles sont indiquées pour les :
- troubles anxieux,
- toc (trouble obsessionnel compulsif),
- phobie sociale,
- tag (trouble anxieux généralisé),
- troubles paniques,
- troubles de l’humeur,
- cas de dépression.

L'EMDR (Eye Movement Desensibilization and Retreatment)

L'EMDR (Eye Movement Desensibilization and Retreatment) permet de stimuler un mécanisme neuropsychologique complexe présent en chacun de nous pour retraiter des vécus traumatiques non digérés à l’origine de divers symptômes, parfois très invalidants. On peut ainsi soigner des séquelles post-traumatiques, même de nombreuses années après. "Depuis près de 30 ans, la thérapie EMDR a prouvé son efficacité à travers de très nombreuses études scientifiques contrôlées mises en place par des chercheurs et cliniciens du monde entier. Elle est notamment reconnue par la Haute Autorité de la Santé depuis juin 2007", explique Carine Grzesiak.

L'EMDR est désormais incluse dans une méthode qui la combine avec l'Hypnose : le RITMO® (Retraitement de l'Information Traumatique par les Mouvements Oculaires). Cette technique s'appuie sur des stimulations visuelles, auditives ou corporelles (tapotements sur les mains, les genoux...) de gauche à droite, pendant que le sujet se replonge dans son souvenir. Ce processus permet d'activer les zones du cerveau impliquées, jusqu'à "digérer" l'événement traumatisant en le séparant de l'émotion ressentie. La perception du traumatisme change, et l'événement est enfin intégré puis dépassé. Une séance de RITMO® dure 60 minutes environ, précédée de quelques entretiens préliminaires. "Une à quelques séances de travail s'avèrent suffisantes dans la majorité des cas", ajoute la psychothérapeute. Cette thérapie est indiquée pour les :
- traumatisme unique : accident, agression, deuil...,
- blocages émotionnels,
- comportements compulsifs,
- peurs,
- manque de confiance en soi.

Des téléconsultations sont possibles

Notez que Carine Grzesiak, comme de nombreux autres thépapeutes, a développé sa pratique d'accompagnement à distance, par téléphone et en visioconférence.



Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité