Publicité

QUESTION D'ACTU

Thérapie cognitive comportementale

Insomnie: la TCC en ligne, simple et efficace contre les troubles du sommeil

Dans certains troubles du sommeil, la thérapie cognitive comportementale en ligne (TCC) serait un moyen simple et efficace pour aider les insomniaques à non seulement retrouver le sommeil mais également améliorer leur qualité de vie de manière globale. 

Insomnie: la  TCC en ligne, simple et efficace contre les troubles du sommeil OcusFocus/iStock

  • Publié 28.09.2018 à 08h20
  • |
  • |
  • |
  • |


Les troubles du sommeil sont l’un des principaux fléaux du 21èmesiècle dans les pays développés. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 20 à 30% des adultes occidentaux souffrent d’insomnies chroniques, mais les somnifères sont peu recommandés de par les addictions qu’ils ont tendance à engendrer et les places en clinique spécialisées très rares. Pourtant, un sommeil de mauvaise qualité ou insuffisant peut provoquer de graves problèmes de santé chez les personnes concernées et avoir des répercussions économiques catastrophiques dues au coût de l’absentéisme.

Face à cet enjeu de santé public, de plus en plus de scientifiques cherchent des solutions alternatives aux traitements traditionnels contre l’insomnie. Et d’après une étude anglo-saxonne parue dans la revue JAMA Psychiatry, la thérapie cognitivo-comportementale en ligne (TCC) serait un moyen simple et efficace pour, non seulement en venir à bout, mais également améliorer le bien-être physique et mental de façon générale.  

Un programme digital efficace sur la TCC

Il y a quelques années, Colin Espie, de l’Université d’Oxford (Royaume-Uni), a créé Big Health, une application proposant différents programmes pour aider à améliorer la santé mentale et physique de ses utilisateurs en fonction des particularités de chacun. Au cours de l’étude présentée dans le JAMA, les chercheurs ont testé pendant un peu plus d’un an le programme digital Sleepio, qui propose des techniques de TCC adaptées selon les profils, sur 1711 personnes. Les chercheurs ont interrogé les participants sur leurs habitudes de sommeil, puis les ont soumis à six cessions d’une vingtaine de minutes via Sleepio.

Résultats : un mois après le début de l’étude, les participants reconnaissaient déjà de nettes améliorations dans leur vie quotidienne. Ils étaient moins fatigués, moins absents au travail et plus efficaces et heureux dans leur vie professionnelle. Deux semaines et cinq mois après la fin du traitement, ces changements significatifs étaient toujours là, notent les chercheurs.

"Une manière peu chère et efficace pour aider les insomniaques à long terme"

"Avec la qualité de l’air que l’on respire, l’eau et la nourriture, le sommeil est un facteur essentiel de la vie, et pourtant 10 à 12% de la population (anglaise) ne dort pas assez en raison d’insomnie", déplore Colin Espie, l’un des auteurs principaux de l’étude. Alors que l’insomnie est un facteur de risque de développement de troubles mentaux, de maladies cardiovasculaires et de diabète de type 2, il faut attendre entre quatre à six semaines pour qu’un insomniaque trouve une place dans une clinique du sommeil, explique l’étude.

"Dans les études cliniques, la TCC en ligne a régulièrement permis des résultats significatifs pour ce qui est de la qualité du sommeil, de la santé mentale et l’énergie au cours de la journée", poursuit Colin Espie. "Nos résultats montrent que ça être une manière efficace et peu chère (Sleepio coûte tout de même 224 euros par an) d'aider les insomniaques à long terme", se félicite-il. Par ailleurs, "nous pouvons atteindre beaucoup plus de patients qui souffrent d’insomnie en utilisant un programme en ligne", renchérit Jason Ong, professeur à la Northwestern University (Etats-Unis) et co-auteur de l’étude. Ainsi, "notre étude suggère que la médecine digitale pourrait aider des millions de personnes à mieux dormir et à être en meilleure forme physique et mentale", concluent les chercheurs.

La thérapie cognitivo-comportementale efficace

La TCC, pratiquée par des psychologues et des psychiatres, est une thérapie brève, validée scientifiquement qui porte sur les interactions entre pensées, émotions et comportements. Elle se concentre sur les problèmes actuels du patient tout en prenant compte de son passé et l’aide à identifier les mécanismes à l’origine de ses difficultés afin d’expérimenter de nouveaux comportements. Le but étant de pousser la personne à sortir progressivement des cercles vicieux dans lequel elle était enfermée.  

En 2016, des chercheurs canadiens avaient déjà démontré les bienfaits de cette thérapie comportementale dans le traitement de l'insomnie. Selon les travaux publiés dans la revue Behavior Research and Therapy, les participants qui avaient été traités par TCC au cours de l'étude avaient rapporté une réduction des symptômes liés à l’insomnie tels que des troubles de l’humeur ou des difficultés de concentration. 

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité