Publicité

QUESTION D'ACTU

Humeur, sommeil, concentration

Insomnie : la thérapie plus efficace que les somnifères

La thérapie comportementale cognitive permettrait de réduire les troubles liés à l’insomnie, ce que ne permettent pas les somnifères, selon une étude canadienne.

Insomnie : la thérapie plus efficace que les somnifères photographee.eu

  • Publié 15.10.2016 à 19h00
  • |
  • |
  • |
  • |


La psychothérapie plutôt que l’allopathie. Une étude canadienne s’est penchée sur les bénéfices des thérapies comportementales dans le traitement de l’insomnie. Elle révèle que ce type de soins peut faire mieux que les somnifères pour retrouver le sommeil. Les travaux ont été publiés dans la revue Behavior Research and Therapy.

Pendant six semaines, 160 participants insomniaques d’au moins 30 ans ont suivi une thérapie comportementale et cognitive (TCC). La moitié d’entre eux a également pris un traitement médicamenteux à base de zolpidem, un sédatif, associé à ce soin.

Symptômes diurnes

La TCC est une approche fondée sur une méthodologie scientifique, qui consiste à traiter une souffrance psychique génératrice de comportements « inadaptés » (phobies, addictions, insomnies…). La thérapie vise à remplacer ce comportement par un autre - en l’occurrence, la capacité à dormir.

A la fin des six semaines, les chercheurs ont observé une amélioration générale du sommeil (temps et qualité) chez les participants des deux groupes. En revanche, seul le groupe qui ne suivait que la TCC, sans somnifère, a rapporté une réduction des symptômes diurnes liés à l’insomnie - troubles de l’humeur, difficultés de concentration…

Ce groupe a ainsi manifesté moins d’anxiété, de symptômes dépressifs et de fatigue que le groupe qui a suivi une TCC assorti d’un traitement médicamenteux. Ce qui constitue une avancée importante, selon les chercheurs.

« La pluparts des personnes insomniaques prennent des médicaments, pas forcément pour traiter les symptômes nocturnes de l’insomnie, mais plutôt parce qu’ils ressentent l’impact négatif de ces nuits sur leur énergie, leur humeur et leurs facultés mentales pendant la journée », expliquent les auteurs, cités par Reuters.

L’une des limites de cette étude réside dans le fait que la TCC n’ait pas été comparée à un traitement médicamenteux seul, non assorti d’une TCC. Toutefois, aux yeux des chercheurs, « prouver que la TCC améliore non seulement le sommeil mais aussi les fonctions diurnes et la qualité de vie est très important et peut donner de l’espoir aux patients qui souffrent d’insomnie chronique ».

Ce sujet vous intéresse ? Venez en discuter sur notre forum !
Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité