• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Vapotage

E-cigarette : chez les jeunes Américains, un nouveau défi de santé publique

Une enquête menée auprès de 35 000 adolescents américains montre 19,6 % des lycéens et 4,7 % des collégiens vapotent régulièrement. Des chiffres inquiétants, qui montrent que la e-cigarette constitue un défi de santé publique, d’autant que le paysage des dispositifs de vapotage évolue.

E-cigarette : chez les jeunes Américains, un nouveau défi de santé publique Josie_Desmarais/iStock

  • Publié le 27.04.2021 à 11h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Cette nouvelle enquête nationale sur le tabagisme chez les jeunes montre que le nombre de jeunes vapotant régulièrement est en légère baisse
  • Mais les jeunes vapoteurs plébiscitent de plus en plus les e-cigarettes à cartouches comme Juul, à forte teneur en nicotine.

Chez les jeunes Américains, la cigarette électronique a toujours le vent en poupe. Charmés par la publicité et attirés par la gamme d’arômes disponibles sur le marché, les adolescents sont de plus en plus nombreux à vapoter, notamment grâce à des dispositifs à dosettes comme ceux vendus par la marque Juul. Créée en 2015, cette dernière détenait en 2018 68 % du marché américain de la e-cigarette – certainement davantage aujourd’hui.

C’est ce que démontre la nouvelle enquête nationale sur le tabagisme chez les jeunes (NYTS pour National Youth Tobacco Survey). Publiée dans le New England Journal of Medicine, elle met en lumière les enjeux que constitue la cigarette électronique en matière de santé publique.

Une forte popularité des cigarettes électroniques à cartouche

L’enquête NYTS est une enquête électronique transversale réalisée en milieu scolaire au niveau des comtés, des écoles et des salles de classe pour générer un échantillon représentatif au niveau national des élèves des collèges (de la 6e à la 8e année) et des lycées (de la 9e à la 12e année) des États-Unis. Les données ont été récoltés en deux temps : d’abord entre février et mai 2019 auprès de 19 018 répondants, puis entre janvier et mars 2020 auprès de 14 531 répondants.

Les chiffres montrent que 19,6 % des lycéens (3,02 millions) et 4,7 % des collégiens (550 000) ont utilisé au cours des 30 jours précédents une e-cigarette en 2020, soit 1,8 million de moins qu'en 2019.

Si les jeunes ont moins vapoté qu’en 2019, l’enquête révèle l’essor de nouveaux dispositifs avec des dosettes ou des cartouches pré-remplies et ayant des niveaux élevés de nicotine, comme Juul. 3 % des collégiens ont ainsi testé ces cigarettes électroniques à dosette en 2019, et 15,2 % en 2020.

Ce chiffre est aussi à la hausse chez les lycéens : 2,4 % ont déclaré des e-cigarettes jetables en 2019, contre 26,4 % en 2020, ce qui correspond à 790 000 élèves. Les dosettes ou cartouches préremplies sont d’ailleurs restées le type de dispositif le plus utilisé en 2020 : 220 000 collégiens et 1,45 million de lycéens les ont testés.

Pour les chercheurs, la forte croissance de l’utilisation des dispositifs jetables chez les jeunes Américains doit être au cœur des nouvelles campagnes de santé publique mettant en garde contre le vapotage. Ils citent notamment l’exemple de la Food and Drug Administration, qui a donné la priorité à l'application de la loi à l'encontre de certaines e-cigarettes à cartouche aromatisées non autorisées en janvier 2020. La FDA a également envoyé en juillet 2020 des lettres d'avertissement à 10 entreprises pour qu'elles cessent de vendre ou de distribuer des e-cigarettes jetables aromatisées et des e-liquides qui attirent les jeunes.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité