• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Nature

Comment la biodiversité améliore notre santé mentale

Plus le nombre d'espèces de plantes et d'oiseaux dans une région est élevé, plus les gens qui y vivent sont en bonne santé.

Comment la biodiversité améliore notre santé mentale Annemiek1962/iStock

  • Publié le 05.04.2021 à 18h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le fait d’avoir des espaces plus verts à côté de chez soi encourage à pratiquer une activité physique.
  • Avoir une plus grande diversité d'espèces est souvent corrélée à de meilleures conditions environnementales, ce qui est bénéfique pour la santé des habitants qui vivent aux alentours.

La crise sanitaire et les mesures restrictives prises pour tenter de limiter la circulation du virus sont délétères pour la santé mentale. Depuis octobre dernier, le nombre de consultations chez les psychologues a augmenté de 27% selon des données fournies par Doctolib, confirmant la hausse des syndrômes dépressifs.

Plus d’espaces verts, plus d’activités physiques

Pour améliorer sa santé mentale, rien de mieux que de se rapprocher de la nature. Plusieurs études ont montré ses bienfaits. Se balader deux heures par semaine ou encore se concentrer et écouter les chants d’oiseaux et les bruits de rivières permettent d’améliorer le moral, les capacités cognitives et peuvent diminuer le stress. Une nouvelle recherche, menée par des scientifiques allemands, a montré que plus le nombre d'espèces de plantes et d'oiseaux dans une région est élevé, plus les gens qui y vivent sont en bonne santé. Ces résultats ont été présentés le 25 mars dans la revue Landscape and Urban Planning.

Les chercheurs ont utilisé des données sur la santé mentale et physique de près de 30 000 personnes fournies par le panel socio-économique allemand (SOEP). Ces derniers ont ensuite pris en compte des estimations sur l’abondance des plantes et la diversité des oiseaux en fonction des régions. En analysant l’état de santé mentale de volontaires, ils ont observé une corrélation positive avec une grande diversité et un nombre important de plantes et d’oiseaux. “Une personne vivant dans une région avec de nombreuses espèces de plantes et d'oiseaux différentes se sent, en moyenne, mieux mentalement qu'une personne vivant dans une région à faible diversité d'espèces”, a constaté Joel Methorst, premier auteur de l’étude. Ce dernier s’est également rendu compte que plus quelqu’un vit proche d’un parc ou d’un espace vert, mieux sa santé mentale se porte.

Conserver la nature pour améliorer la santé humaine

Par ailleurs, les chercheurs n’ont pas découvert que de relation significative directe entre la diversité des espèces et la santé physique. Selon eux, ce lien serait indirect : le fait d’avoir des espaces plus verts à côté de chez soi encourage à pratiquer une activité physique et fourni une raison supplémentaires pour découvrir les plantes et les oiseaux, ce qui améliore leur état de santé. En outre, avoir une plus grande diversité d'espèces est souvent corrélée à de meilleures conditions environnementales, ce qui est bénéfique pour la santé des habitants qui vivent aux alentours.

Nos résultats montrent que la conservation de la nature peut, en effet, être comprise comme un moyen de promouvoir la santé humaine, conclut Katrin Rehdanz, autrice de l’étude. Ceci est particulièrement pertinent pour la planification urbaine et la gestion des espaces verts. Ici, on montre qu’investir dans la biodiversité peut favoriser la santé de la population urbaine.”

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité