• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Travail

Marcher en forêt permet de diminuer le stress

Les personnes qui se promènent en forêt, ou dans des espaces verts, régulièrement ont de plus grandes capacités à gérer le stress. 

Marcher en forêt permet de diminuer le stress bruev/istock

  • Publié le 14.01.2021 à 14h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le sens de la cohérence est plus élevé chez les personnes qui se promènent régulièrement en forêt
  • Cette notion repose sur le sens que l'on donne à la vie, la compréhension et la capacité à gérer
  • Au japon, les bienfaits de la promenade en forêt sont reconnus par les autorités de santé

Le stress nuit à notre santé. Pourtant, il est parfois difficile de le contrôler : il peut survenir suite à des pressions professionnelles ou des difficultés personnelles. Dans les cas les plus graves, il peut devenir chronique et augmente alors le risque de développer certaines maladies, notamment cardiovasculaires. Un accompagnement psychologique, la pratique d’un sport ou la méditation peuvent aider à réduire le stress, mais pas seulement : une activité aussi simple qu’une balade dans un parc participe également à sa réduction. Dans la revue spécialisée Public Health in Practice, des chercheurs de l’université japonaise de Tsukuba le démontrent. 

Qu’est-ce que le sens de la cohérence ?

Plus de 6 000 travailleurs japonais, âgés de 20 à 60 ans, ont répondu à un sondage, dont les réponses ont été utilisées dans cette étude. Elles leur ont notamment permis de définir le sens de la cohérence (SOC) des participants. Cette notion, aussi appelée salutogénèse, est un concept créé par le sociologue Aaron Antonovsky. Elle permet de se protéger contre les agressions de l’environnement. Dans cette étude, les scientifiques la définissent comme "des capacités mentales pour comprendre et gérer le stress". Cette notion repose sur trois piliers : le sens qu’on donne à la vie, la compréhension et la capacité à gérer. Des recherches antérieures ont mis en lumière les éléments favorisant le SOC : un niveau d’éducation plus poussé, être marié, etc. À l’inverse, le tabagisme ou l’absence d’activité physique réduisent le SOC. De manière générale, les personnes avec un SOC plus élevé ont une plus forte résilience face au stress. 

Un outil simple pour réduire le stress 

Dans cette nouvelle étude, les chercheurs ont constaté que le SOC était plus élevé chez les personnes se promenant régulièrement en forêt ou dans les espaces verts. Faire ce type de promenade au moins une fois par semaine serait un facteur d’augmentation du SOC et donc de réduction du stress. "Marcher dans la forêt ou dans des espaces verts est une activité simple, qui ne nécessite pas d’équipement ou d’entraînement particulier, explique l’auteur principal de l’étude, Shinichiro Sasahara. Cela pourrait être une très bonne habitude à prendre pour améliorer la santé mentale et la gestion du stress."

Le pays des bains de forêt 

Les promenades en forêt ont un nom au Japon : "shinrin-yoku" ou bain de forêt. Depuis les années 1980, le ministère de la santé japonais reconnaît leur intérêt pour la santé. Au-delà d’une simple balade, prendre un bain de forêt consiste à marcher lentement, sans téléphone, dans une démarcher méditative. Les phytotoncides, molécules sécrétées par les arbres, nous aideraient à abaisser le taux de cortisol, l’hormone du stress, et à ralentir notre fréquence cardiaque : ce qui explique pourquoi ces promenades nous font tant de bien. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité