• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Dysfonction érectile

Problèmes d’érection : tout ce qu’il faut tenter avant la prothèse du pénis

Pour traiter les troubles de l'érection, deux thérapies valent mieux qu'une. 

Problèmes d’érection : tout ce qu’il faut tenter avant la prothèse du pénis Prostock-Studio / istock.

  • Publié le 24.02.2021 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La thérapie combinée par rapport à la monothérapie a été associée à une amélioration moyenne du score IIEF (index international de la fonction érectile) de 1,76 points.

Pour traiter des troubles de l’érection persistants, une nouvelle combinaison de deux traitements s’est révélée efficace, comme l’indique une nouvelle analyse publiée dans le JAMA.

Thérapie combinée 

44 études portant sur 3853 hommes atteints de troubles de l’érection ont été synthétisées (âge moyen de la cohorte : 55,8 ans). Bilan : la thérapie combinée par rapport à la monothérapie a été associée à une amélioration moyenne du score IIEF (index international de la fonction érectile) de 1,76 point. Ce chiffre démontre "qu’une thérapie combinée avec des inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5 (PDE5) et des antioxydants est associée à une amélioration de la dysfonction érectile", sans effets secondaires trop importants. 

Avant d'envisager l'implantation d'une prothèse pénienne, "la thérapie combinée devrait donc être considérée comme un traitement de première ligne pour les cas de dysfonctionnement érectile difficiles à traiter", écrivent les scientifiques.

Quels sont les autres traitements possibles ? 

De plus en plus d’homme souffrent de problèmes d’érection, qui sont dus à des mécanismes physiopathologiques complexes. Chez les patients atteints de causes organiques primaires, les inhibiteurs de la phosphodiestérase de type 5 (PDE5) sont considérés comme la monothérapie de première ligne. Parmi les autres modalités de traitement de première ligne recommandées figurent les injections intracaverneuses, l'alprostadil en crème ou intra-urétral, la pompe à érection et la thérapie par ondes de choc extracorporelles de faible intensité (Li-ESWT).

Avant de passer à des traitements, adopter un mode de vie sain peut aussi résoudre le problème (alimentation équilibrée, activité physique régulière, sommeil de qualité, pas d'alcool, de drogue ou de tabac). 

Un trouble de l'érection correspond à une incapacité à obtenir ou à maintenir une érection suffisante pour avoir une relation sexuelle satisfaisante. On parle de problèmes d'érection seulement lorsqu'ils durent plus de trois mois, et lorsqu’ils se répètent à chaque relation sexuelle.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité