• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Interférence virale

Covid-19 : pourquoi les enfants vaccinés contre la grippe sont davantage asymptomatiques

Les enfants ayant reçu le vaccin contre la grippe saisonnière sont davantage asymptomatiques. 

Covid-19 : pourquoi les enfants vaccinés contre la grippe sont davantage asymptomatiques andriano_cz/istock

  • Publié le 07.02.2021 à 09h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • "Les enfants positifs à la Covid-19 ayant reçu le vaccin contre la grippe cette année ont moins de risques d’avoir des troubles respiratoires ou de développer une forme grave".

Les enfants intriguent. Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, ils semblent moins touchés que les adultes par la maladie et peu concernés par les formes graves. Mais ils ont été soupçonnés d’être des "supercontaminateurs", accélérant ainsi la diffusion du virus. Une étude de l’école de médecine de l’université du Missouri apporte plusieurs réponses sur les liens entre le Covid-19 et les enfants. D’après ces chercheurs, les enfants ayant été vaccinés contre la grippe saisonnière seraient plus susceptibles d’être asymptomatique. 

L’interférence virale en cause ? 

La recherche a été menée grâce aux données médicales de 905 enfants, diagnostiqués positifs à la Covid-19 entre février et août 2020. Les scientifiques se sont intéressés à leur historique de vaccination. "Les enfants positifs à la Covid-19 ayant reçu le vaccin contre la grippe cette année avaient moins de risques d’avoir des symptômes, des troubles respiratoires ou de développer une forme grave", indiquent-ils. La directrice de cette recherche, Anjali Patwardhan, souligne que la croissance d’un virus peut être ralentie grâce à une infection virale précédente. "Ce phénomène s’appelle l’interférence virale, et il peut apparaître même lorsque le premier virus est inactivé, comme c’est le cas avec le vaccin contre la grippe." Ce dernier n’est pas le seul à avoir une influence sur la Covid-19 : les chercheurs ont également remarqué que les enfants ayant été vaccinés contre les infections à pneumocoques avaient des risques réduits d’avoir des symptômes.

Des enfants asymptomatiques, mais plus contagieux ? 

"La recherche auprès des enfants est primordiale, car même s’ils n’ont généralement pas de symptômes graves, ils constituent un groupe de population important, indiquent les chercheurs. Ainsi, ils pourraient jouer un rôle majeur dans la gestion de la transmission du virus." Ce constat rejoint celui de chercheurs chinois. En janvier, ils démontraient que les enfants sont plus contagieux que les adultes, dans The Lancet. "Si les enfants et les adolescents sont moins sensibles à l'infection que les adultes, ils sont plus contagieux une fois infectés que les plus de 20 ans. Les cas de moins de 20 ans sont près de 60% plus susceptibles d'infecter d'autres personnes que les cas de 60 ans ou plus", concluent ces scientifiques.  

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité