• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Supplémentation

Saignement des gencives : pensez à la vitamine C !

Si des gencives qui saignent sont souvent le symptôme du début d’une maladie parodontale, cela peut aussi indiquer une carence en vitamine C.

Saignement des gencives : pensez à la vitamine C ! shironagasukujira/iStock

  • Publié le 03.02.2021 à 14h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Si des saignements fréquents des gencives peuvent être le signe d'une gingivite, ils peuvent aussi indiquer un manque de vitamine C.
  • L'étude, qui a porté sur près de 9 500 sujets, montre qu'une supplémentation en vitamine C était efficace pour stopper les saignements.
  • Attention toutefois, des saignements fréquents peuvent aussi être le signe d'un trouble général du système microvasculaire, qui peut aboutir à un AVC.

Vos gencives saignent-elles régulièrement après vous être brossé les dents ou avoir utilisé du fil dentaire ? Il est possible que vous souffriez d’une gingivite, qui est le stade précoce de la maladie parodontale.

Si une visite chez le dentiste s’impose, il se peut aussi que le saignement soit dû… à une carence en vitamine C ! C’est ce que mettent en évidence des chercheurs de l’université de Washington (États-Unis) dans une étude publiée dans Nutrition Reviews. "Lorsque vous voyez vos gencives saigner, la première chose à laquelle vous devriez penser est de ne pas vous brosser davantage les dents. Vous devriez plutôt essayer de comprendre pourquoi vos gencives saignent. Et la carence en vitamine C est une des raisons possibles", affirme Philippe Hujoel, dentiste en exercice et professeur de sciences de la santé bucco-dentaire à l'école de dentisterie de l’université de Washington.

Une supplémentation contre les saignements

Pour établir si les saignements gingivaux étaient ou non liés au manque de vitamine C, les chercheurs ont analysé les études publiées de 15 essais cliniques dans six pays, impliquant 1 140 participants majoritairement en bonne santé. Ils ont aussi analysé les données de 8 210 résidents américains interrogés dans le cadre de l'enquête sur la santé et la nutrition des Centers for Disease Control and Prevention.

Les résultats ont montré que qu’un saignement léger des gencives, ainsi que les saignements oculaires (ou hémorragies rétiniennes), étaient associés à de faibles taux de vitamine C dans le sang. Une augmentation de l'apport quotidien en vitamine C chez les personnes ayant un faible taux de plasma de vitamine C aidait à faire stopper les saignements.

"Il fut un temps où les saignements gingivaux étaient plus généralement considérés comme un marqueur potentiel d'un manque de vitamine C. Mais au fil du temps, cette idée a été noyée ou marginalisée par cette attention excessive portée au traitement du symptôme du saignement par le brossage ou le fil dentaire, plutôt qu'au traitement de la cause", affirme le Pr Hujoel.

Un risque d’AVC

Si une tendance aux saignements gingivaux et aux hémorragies rétiniennes peut-être stoppée par la prise de vitamine C, elle peut aussi être le signe d’un trouble général du système microvasculaire, qui occasion de faibles saignements dans le cerveau, le cœur et les reins et peut occasionner dans les cas les plus graves un accident vasculaire cérébral (AVC).

L'étude n'implique pas que le fait de réussir à inverser une tendance accrue aux saignements gingivaux avec de la vitamine C préviendra ou non les accidents vasculaires cérébraux ou d'autres problèmes de santé graves, reconnaît le Pr Hujoel. Cependant, les résultats suggèrent que les recommandations en matière de vitamine C, conçues principalement pour protéger contre le scorbut - une maladie mortelle causée par des niveaux de vitamine C extrêmement bas - sont trop faibles, et qu'un apport en vitamine C aussi faible peut entraîner une tendance aux saignements, qui ne devrait pas être traitée avec du fil dentaire.

Quels apports journaliers en vitamine C ?

Si les recommandations concernant l’apport journalier en vitamine C varient d’un pays à l’autre, tous s’accordent pour privilégier une supplémentation en cas de carence. En

France, les nutritionnistes recommandent un apport quotidien d’environ 110 mg de vitamine C pour un adulte.

Il est aussi conseillé de consommer régulièrement des aliments non-transformés à haute teneur en vitamine C tels que le chou vert, les poivrons, les oranges ou les kiwis, mais aussi des abats et de la viande rouge.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité