• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Maladies neurodégénératives

Comment le sommeil «nettoie» le cerveau

Lors de la phase de sommeil, le cerveau pourrait évacuer les protéines potentiellement toxiques qui peuvent conduire à des maladies neurodégénératives. 

Comment le sommeil \ iStockphoto.com/Hank Grebe

  • Publié le 22.01.2021 à 14h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Durant le sommeil, le cerveau des mouches à fruits envoie toutes les toxines vers les reins pour qu'elles soient éliminées
  • Le fonctionnement du sommeil chez la mouche à fruits est semblable à celui que l'on observe chez les humains

Le sommeil est primordial pour rester en bonne santé. C'est pendant ce temps que le corps reconfigure toutes ses fonctions. Dans une nouvelle étude, des chercheurs de l'université de Northwestern (Etats-Unis) réaffirment l'importance d'une bonne nuit de sommeil. Selon eux, c'est durant le sommeil profond que le cerveau élimine ses déchets, et notamment ceux qui pourraient conduire à des maladies neurodégénératives. Les résultats de leur étude ont été publiés dans la revue Science Advances le 20 janvier 2021. 

La mouche à fruits, notre cousin de sommeil

Pour comprendre comment fonctionne le nettoyage de notre cerveau, les chercheurs se sont intéressés au comportement des mouches à fruits. Bien que ces insectes semblent très différents des humains, les neurones qui régissent leurs cycles sommeil-éveil sont étonnamment semblables aux nôtres. C'est ainsi que les mouches à fruits sont devenues une espèce étudiée pour le sommeil, les rythmes circadiens et les maladies neurodégénératives.

Dans cette expérience, les chercheurs ont examiné le sommeil d'extension de la trompe (SEP), un stade de sommeil profond chez les mouches à fruits, qui est similaire au sommeil profond à ondes lentes chez les humains. Durant cette phase de sommeil, les mouches à fruits allongent et rétractent leur trompe de manière répétée. "Ce mouvement de pompage déplace les fluides vers la version des reins de la mouche, décrypte Ravi Allada, professeur au département de neurobiologie de l’université de Northwestern et auteur principal de l’étude. Notre étude montre que cela facilite l'élimination des déchets et aide à la guérison des blessures.”

Une fonction de nettoyage indispensable à la survie

En perturbant leur sommeil des mouches à fruits, leur capacité d’élimination des déchets s’en est retrouvé réduite. Comme tous les animaux, notamment ceux vivants dans la nature, leur vulnérabilité s’opère lorsqu’ils dorment, car c’est à ce moment qu’ils réorganisent leur corps pour affronter les dangers de la prochaine journée, et nettoyer ce qui pourrait entraver leur survie. Ainsi, dans l’intérêt de l’animal, la fonction de nettoyage l’emporte sur celle de la vulnérabilité

Notre découverte que le sommeil profond joue un rôle dans l'élimination des déchets chez la mouche à fruits indique que l'élimination des déchets est une fonction essentielle du sommeil, conservée au cours de l’évolution, indique Ravi Allada. Cela suggère que l'élimination des déchets pourrait avoir été une fonction du sommeil chez l'ancêtre commun des mouches et des humains. L'élimination des déchets pourrait être importante, en général, pour maintenir la santé du cerveau ou pour prévenir les maladies neurogènes. L’élimination des déchets peut se faire pendant l'éveil et le sommeil, mais elle est considérablement améliorée pendant le sommeil profond”.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité