• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Microbiome fécal

Les jumeaux ne partagent pas les mêmes allergies alimentaires

Des différences dans le microbiome fécal chez les jumeaux expliquent pourquoi ils peuvent avoir des allergies alimentaires différentes alors qu'ils partagent le même code génétique.

Les jumeaux ne partagent pas les mêmes allergies alimentaires gpointstudio/iStock

  • Publié le 24.01.2021 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le microbiote sain des nourrissons protège contre le développement d'allergies alimentaires.
  • Les chercheurs ont identifié 64 ensembles distincts d'espèces bactériennes et de métabolites qui distinguent les groupes jumeaux sains et allergiques.

Une étude, menée par des chercheurs de l’université de Chicago et de Stanford parue le 19 janvier dans le Journal of Clinical Investigation, s’est intéressée aux différences entre les allergies alimentaires chez les jumeaux. Elle a conclu que cela s’explique par des différences dans le microbiome fécal. L'étude est née de recherches antérieures sur le microbiote fécal chez les nourrissons où les chercheurs ont découvert que le microbiote sain des nourrissons protège contre le développement d'allergies alimentaires. “Dans cette étude, nous avons examiné une population plus diversifiée à travers un large éventail d'âges, poursuit Cathryn Nagler, chercheuse à l’université de Chicago. En étudiant les paires de jumeaux, nous avons eu l'avantage d'examiner des individus génétiquement identiques qui ont grandi dans le même environnement, ce qui nous a permis de commencer à analyser l'influence des facteurs génétiques et environnementaux.”

Les allergies alimentaires dues à des différences dans le microbiome fécal

Les chercheurs ont effectué le séquençage des échantillons prélevés sur 13 paires de jumeaux avec et sans allergies alimentaires, ainsi que sur cinq paires supplémentaires de jumeaux où les deux jumeaux avaient au moins une allergie alimentaire. L'équipe de recherche a examiné les microbes présents dans les échantillons fécaux ainsi que les produits métaboliques, les métabolites. “Nous avons désespérément besoin de biomarqueurs pour comprendre la fonction immunorégulatrice des bactéries intestinales, justifie Cathryn Nagler. Les métabolites nous donnent des indices sur ce que les bactéries font mécaniquement pour réguler la réponse immunitaire.”

Cette approche a identifié 64 ensembles distincts d'espèces bactériennes et de métabolites qui distinguent les groupes jumeaux sains et allergiques. La plupart appartienne à la classe bactérienne Clostridia qui protège contre les allergies alimentaires. L'enrichissement de ces bactéries chez les jumeaux, vraisemblablement établi au début de la vie, a persisté jusqu'à l'âge adulte malgré la séparation et les changements de mode de vie. Ils ont également montré un enrichissement pour la voie métabolique du diacylglycérol et deux bactéries spécifiques : Phascolarctobacterium faecium et Ruminococccus bromii. “Dans notre étude, nous avons été en mesure de désigner deux espèces spécifiques, chacune impliquée dans des voies métaboliques distinctes, qui peuvent être classées par priorité comme cibles potentielles pour de futures recherches et interventions thérapeutiques dans les allergies alimentaires”, se félicite le premier auteur, Riyue Bao.

Des tonnes de gens iront sur Google et voudront savoir : ‘Dois-je manger du yaourt ? Ne devrais-je pas manger du yaourt ? Mon microbiome joue-t-il un rôle dans ma maladie ?’, a conclu Kari Nadeau, chercheur à l’université de Stanford. Cette recherche est importante en tant que l'une des ‘briques’ clés dans la connaissance du microbiome humain qui doit être établie pour répondre à ces questions. Nous ne pouvons pas encore dire qu'il s'agit d'une relation de cause à effet mais nous pouvons dire qu'il y a une association avec la maladie et la santé. Alors maintenant, nous pouvons commencer à nous demander ce que cela signifie".

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES