• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Covid-19

Les Français de plus en plus convaincus par le vaccin mais sévères sur l'organisation de la campagne

Plus d’un Français sur deux (56%) se dit favorable au vaccin selon le dernier sondage Odoxa pour Franceinfo et Le Figaro. C’est 14 points de plus que fin décembre.

Les Français de plus en plus convaincus par le vaccin mais sévères sur l'organisation de la campagne SeventyFour/iStock

  • Publié le 15.01.2021 à 13h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les seniors sont particulièrement demandeurs puisque 77% des plus de 65 ans veulent être vaccinés.
  • Seuls 6 cas de réactions allergique sévère ont été enregistrés en France depuis le début de la campagne vaccinale.
  • 7 Français sur 10 juge la campagne vaccinale trop lente.

La campagne de vaccination lancée fin décembre a quelque peu fait changer les mentalités. Alors que seulement 43% des Français se disaient pour le vaccin avant la première injection, ce sont désormais 56% des sondés qui se déclarent prêts à se faire vacciner. Les seniors sont particulièrement demandeurs puisque 77% des plus de 65 ans veulent être vaccinés. Ces chiffres proviennent d’un sondage Odoxa pour Franceinfo et Le Figaro publié jeudi 14 janvier.

Le site santé.fr a crashé à cause de l’affluence

C'est un retournement spectaculaire, analyse le président d'Odoxa, Gaël Sliman. Ce sursaut du souhait de vaccination au moment où elle se met en place est la preuve de l'efficacité de la 'politique de l'offre' en santé.” Il ajoute que la preuve de l’efficacité de l’injection des premières doses de vaccin à travers le monde a fait que “les doutes des Français se sont estompés.” Depuis le début de la campagne vaccinale en France, seuls six cas d’allergie sévère ont été recensés, selon l’Agence nationale du médicament (ANSM) dans un communiqué paru ce jeudi 14 janvier. Parmi eux, il y a “4 cas de réactions allergiques et 2 cas de tachycardie”, a-t-elle indiqué, ajoutant que la situation de chacun de ces patients semble évoluée favorablement.

Autre preuve du chemin que fait la vaccination, 23% des personnes interrogées ont indiqué qu’elles seraient incitées à se faire vacciner si un grand nombre de Français et de personnes autour d’elles se faisaient vacciner. Les inscriptions sur le site santé.fr pour se faire vacciner n’ont débuté que ce vendredi matin, soit 24 heures après la date prévue, à cause d’une trop grande affluence sur le site. “8 000 connections par seconde, le site n'a pas tenu”, a-t-on réagi du côté de la majorité.

Une écrasante majorité juge la campagne vaccinale trop lente 

Le sondage révèle cependant qu’une large majorité de Français estime que la campagne de vaccination est trop lente. “Même les Français les plus frileux sur la vaccination ne comprennent pas que le gouvernement n'aille pas plus vite pour la proposer à ceux qui la souhaitent”, note le président d’Odoxa. Plus de quatre sondés sur cinq (81%) jugent la vaccination trop lente. Ils sont 63% à estimer ce retard sur nos voisins européens “préoccupant” et 53% qu’il ne sera jamais rattrapé. L’action du gouvernement est critiquée par plus de 7 interrogés sur dix. Selon eux, elle n’est “ni cohérente (70%), ni efficace (73%) et elle ne leur inspire pas confiance (70%).

Dernier point soulevé par l’enquête, l’idée de la mise en place d’un passeport vaccinal pour permettre l'accès aux restaurants, cafés et autres lieux de culture divise. Plus d’un Français sur deux (56%) se déclare contre mais 65% des personnes ayant déclaré vouloir se faire vacciner y sont favorables. Cette proposition est encore plus clivante au regard des affinités partisanes. Seuls les sympathisants LRE% (64%) et LR (56%) y sont favorables, quand les sympathisants LFI (71%), RN (62%), PS (57%) et EELV (57%) la rejettent.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES