• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Indicateur précoce

Règles : avoir des cycles menstruels perturbés augmentent le risque de diabète

Cette association est plus forte chez les femmes souffrant de surpoids ou d'obésité, d'une alimentation de mauvaise qualité et d'une d'activité physique insuffisante.

Règles : avoir des cycles menstruels perturbés augmentent le risque de diabète Biserka Stojanovic / istock.

  • Publié le 06.01.2021 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les cycles menstruels irréguliers et longs ont été associés à un risque accru de diabète de type 2.

Avoir des cycles menstruels perturbés augmente le risque de développer du diabète, selon une nouvelle étude publiée dans le JAMA. Dans cette recherche portant sur 75 546 femmes, "les cycles menstruels irréguliers et longs ont été associés à un risque accru de diabète de type 2", écrivent les auteurs. "Ces associations étaient plus fortes chez les femmes souffrant de surpoids ou d'obésité, d'une alimentation de mauvaise qualité et d'une d'activité physique insuffisante", poursuivent-ils.

Des cycles longs et irréguliers

Plus précisément, les femmes déclarant avoir des cycles menstruels irréguliers entre les tranches d'âge de 14 à 17 ans, 18 à 22 ans et 29 à 46 ans étaient, respectivement, 32%, 41% et 66% plus susceptibles de développer un diabète de type 2 que les femmes déclarant avoir des cycles normaux dans la même tranche d'âge.

De même, les femmes déclarant une durée de cycle habituelle de 40 jours ou plus entre les tranches d'âge de 18 à 22 ans et de 29 à 46 ans étaient, respectivement, 37% et 50%  plus susceptibles de développer un diabète de type 2 au cours du suivi que les femmes déclarant une durée de cycle habituelle de 26 à 31 jours dans les mêmes tranches d'âge.

Un indicateur précoce du risque de développer un diabète de type 2

"Ces résultats indiquent que les caractéristiques du cycle menstruel peuvent servir d’indicateur précoce du risque à long terme de développer un diabète de type 2, et que les interventions sur le mode de vie peuvent être une stratégie utile pour réduire le risque de diabète de type 2 chez les femmes souffrant de dysfonctionnement du cycle menstruel", concluent les auteurs.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité