• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Immunité collective

Vaccin contre la Covid-19: pourquoi l'Indonésie a choisi de donner la priorité aux plus jeunes, à l'inverse de la plupart des pays

L’archipel d’Asie du Sud-Est souhaite vacciner en priorité les personnes âgées entre 18 et 59 ans. Les autorités de Jakarta espèrent ainsi développer une immunité de groupe. 

Vaccin contre la Covid-19: pourquoi l'Indonésie a choisi de donner la priorité aux plus jeunes, à l'inverse de la plupart des pays iStockphoto.com/Kovop58

  • Publié le 23.12.2020 à 12h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L'indonésie a choisit de vacciner en priorité les personnes âgées entre 18 et 59 ans.
  • L'objectif du pays est d'atteindre l'immunité de groupe, c'est-à-dire une protection étendue à au moins 70% de la population.

Vacciner les plus jeunes pour protéger les plus vieux, voici la stratégie mise en place en Indonésie. Dans cet archipel d’Asie du Sud-Est de 267 millions d’habitants, la Covid-19 a déjà fait 19 300 morts. A la demande du président, Joko Widodo, le vaccin sera distribué gratuitement pour les 182 millions d’Indonésiens, afin d’atteindre une couverture vaccinale de 70%, nécessaire selon lui pour bénéficier de l’immunité collective. 

Vacciner les super-contaminateurs asymptomatiques 

Alors que dans la majorité des pays du monde, à commencer par la France, les gouvernements décident de vacciner en priorité les personnes âgées, car ce sont les plus vulnérables face au virus, l’Indonésie a choisi de faire la stratégie inverse. A partir du mois de janvier, elle vaccinera en priorité les adultes entre 18 et 59 ans, ainsi que les populations en première ligne face à l’épidémie, comme les militaires et les professionnels de santé. 

Si le choix des autorités s’est porté sur la tranche des 18-59 ans, c’est parce qu’elle représente à elle seule près de la moitié des habitants du pays. De plus, selon l’épidémiologiste Dicky Budiman, interrogé par RFI, ce groupe peut potentiellement regrouper les super-contaminateurs, qui sont à même de propager le virus autour d’eux sans le savoir. “Les données montrent que la plupart des cas asymptomatiques se situent dans ce groupe. C’est peut-être une bonne décision de leur donner la priorité sur le vaccin pour contrôler la pandémie.”

Enfin, les doses du vaccin commandées par l’Indonésie proviennent du laboratoire chinois Sinovac. Pour l’heure, le vaccin n’a été testé que sur les 18-59 ans, ce qui explique également la stratégie du gouvernement de Jakarta concernant les personnes âgées. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES