• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Campagne vaccinale

Covid-19 : les États-Unis autorisent en urgence le vaccin de Moderna

Après celui de Pfizer/BioNTech, l’Agence américaine des médicaments (FDA) a accordé une autorisation d’urgence au vaccin de Moderna ce vendredi 18 décembre.

Covid-19 : les États-Unis autorisent en urgence le vaccin de Moderna Ridofranz/iStock

  • Publié le 19.12.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • L'agence américaine du médicament a autorisé en urgence le vaccin de Moderna.
  • 2 millions de doses devraient être disponibles d'ici la fin de l'année.
  • 100 millions de personnes pourront être vaccinées aux Etats-Unis d'ici fin juin 2021.

Sept jours après le vaccin de Pfizer/BioNTech, c’est au tour de celui de Moderna d’obtenir le feu vert des États-Unis. Vendredi 18 décembre, l’Agence américaine des médicaments (Food and Drug Administration, FDA) a annoncé accorder en urgence le vaccin de la firme de biotechnologies américaine.

Cette autorisation de la FDA intervient au lendemain de l’avis favorable d’un comité d’experts américains, et seulement dix jours après le dépôt de sa demande officielle. Un record pour ce vaccin dont l’efficacité a été estimée à 94,1 % par l’agence sanitaire américaine. À titre de comparaison, celui de Pfizer/BioNTech avait été approuvé 22 jours après sa demande d’autorisation.

"Avec deux vaccins désormais disponibles pour la prévention contre la Covid-19, la FDA a franchi une nouvelle étape cruciale dans la lutte contre cette pandémie", a déclaré Stephen Hahn, qui dirige l’agence américaine du médicament.

100 millions de personnes vaccinées d’ici fin juin

Fonctionnant également grâce à de l’ARN messager, le vaccin de Moderna a pour avantage de pouvoir être stocké à -20° C, soit la température d’un congélateur standard, tandis que le produit de Pfizer nécessité un stockage à -70° C.

Reste désormais à savoir quand la distribution du vaccin de Moderna pourra commencer outre-Atlantique. Selon le PDG de Moderna Stéphane Bancel, celle-ci devrait débuter très prochainement et être intégrée à la campagne de vaccination qui commence ce lundi. Interrogé par l’AFP, il a déclaré que l’objectif était "d’avoir les les camions qui attendent littéralement juste à côté de l’usine pour pouvoir les charger et partir dès le OK de la FDA".

Au total, 20 millions de doses devraient être distribuées d’ici à la fin du mois aux États-Unis, puis 80 millions au premier trimestre 2021 et 100 autres millions d’ici fin juin. Le vaccin nécessitant deux doses administrées à quatre semaines d’intervalle, cela correspond à 100 millions de personnes vaccinées. Le personnel soignant et les pensionnaires des maisons de retraite devraient être les premiers à bénéficier du vaccin. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité