• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Annus horribilis

Où en est vraiment le moral des Français en cette fin d’année 2020 ?

L’indice global de bien-être des Français est à la baisse en cette fin d'année 2020, principalement à cause des confinements et des privations de liberté. 

Où en est vraiment le moral des Français en cette fin d’année 2020 ? cerro_photography / istock.

  • Publié le 15.12.2020 à 20h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • « Confinement » (53 citations), « Covid » (40) « triste » (26) « merdique » (16), « stress  » (18) et « déprime » (17) sont les mots que les Français associent spontanément le plus à 2020.
  • L’indice global de bien-être des Français, qui s’établit sur une échelle de 0 à 100, est passé à 55,5 en 2020, soit une baisse de - 2 par rapport à 2019 (57,5).

Selon le Baromètre politique Odoxa – Dentsu Consulting du mois de décembre, les mots "confinement" (53 citations), "Covid" (40), "triste" (26), "merdique" (16), "stress" (18) et "déprime" (17) sont ceux que les Français associent spontanément le plus à 2020. Les Français veulent aussi revoir leur "famille", ce mot arrivant en 3ème position des mots les plus cités par nos concitoyens.

Une année 2020 jugée horrible à cause de la privation des libertés

"Globalement, il ressort que les Français ont passé une année 2020 qu’ils jugent horrible, principalement à cause des confinements et de la privation des libertés, plus qu’à cause du virus et de ses dangers pour la santé", analyse Gaël Sliman, président d’Odoxa. "Les Français placent d’ailleurs la liberté comme leur principal espoir pour l’année 2021, bien avant le vaccin anti-covid-19, ce qui ne laisse rien présager de bon pour la future campagne de vaccination. Par ailleurs, je pense que de nouvelles mesures restrictives ne seront pas aussi bien tolérées que les premières. La liberté a terriblement manqué aux Français en 2020, et ils ne supporteront probablement pas/plus l’année prochaine les brimades qu’ils ont acceptées cette année", ajoute Gaël Sliman.

Et c'est vrai que l'année se termine plutôt mal pour les Français sur le registre du bien-être des Français. L'indice global, qui s’établit sur une échelle de 0 à 100, est passé à 55,5 en 2020, soit une baisse de - 2 par rapport à 2019 (57,5), d’après une autre enquête réalisée par OpinionWay et l’institut Solidaris pour la mutuelle MGEN. Le moral des femmes (-53,3) est au plus bas niveau depuis 5 années, contre -58 pour les hommes (en 2019, la baisse de l’indice global touchait les deux sexes). 

"Les femmes souffrent plus que les hommes, et expriment une perception plus vive des injustices, problèmes, inégalités que les hommes. Elles se disent plus inquiètes et stressées, pour elles, pour leurs enfants, pour leurs proches, elles trouvent plus que les hommes que tout se détériore pour elles. Elles se vivent comme plus discriminées, elles sont en butte à des inégalités", analyse Michel Wieviorka, directeur d'études à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales.

Les 40/59 ans ne vont pas bien 

Les 40/59 ans restent la tranche d’âge avec le plus faible indice de bien-être et de confiance : 55 (-8,3% depuis 2017). Pour les moins de 40 ans, l’indice global est de 55,4 (-6,3% depuis 2017). Les plus de 60 ans ont l’indice le plus élevé de bien-être (56,3), mais enregistrent une baisse de 9,6% depuis 2017.

Les chiffres dans la sphère du privé s’effondrent en 2020. 63,2% des Français sont satisfaits de leur vie amoureuse ou sentimentale (-7 points en un an), dont 68% des femmes et 58% des hommes. 21,2% des Français ont peur d’être quittés par leur conjoint (+9 points en 5 ans). 27,7% des Français ont déjà été confrontés à des problèmes de violence dans leur entourage proche/famille, dont 31% des femmes et 24% des hommes (+7 points en 1 an). 68,5% des Français ont des vrais amis sur lesquels s’appuyer (-14 points en 3 ans). Enfin, 62,3% des Français ont de bonnes relations de voisinage (-6 points en 1 an).

L’équilibre vie privée/vie professionnelle continue sa baisse en un an : 60,7% des Français réussissent à concilier les deux contre 63% en 2019. Et 56,8% des Français estiment n’avoir pas suffisamment de temps pour leur vie personnelle en dehors du travail, contre 49,8% en 2019.


Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité