• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Transports

Covid-19 : comment réduire les risques de contamination dans une voiture ?

Voyages en famille, co-voiturage, taxi : le meilleur moyen de diminuer la circulation du virus dans une voiture est d’ouvrir toutes les fenêtres. Deux peuvent suffire lorsqu'il s'agit des vitres opposées aux passagers. 

Covid-19 : comment réduire les risques de contamination dans une voiture ? Mario Arango/ISTOCK

  • Publié le 08.12.2020 à 09h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Le meilleur moyen d'éviter les risques de contamination dans une voiture, c'est de rouler fenêtres ouvertes
  • Lorsque l'on ouvre deux fenêtres, il vaut mieux qu'elles soient de chacun des côtés de la voiture

Rouler les fenêtres ouvertes est plutôt désagréable en hiver, mais c’est l’une des meilleures manières d'éviter la contamination de la Covid-19 dans une voiture. Des chercheurs de l’université américaine Brown ont réalisé des modélisations informatiques pour évaluer la concentration de SARS-CoV-2 dans un véhicule. Leurs résultats, parus dans Science Advances, indiquent que la stratégie la plus efficace est d’ouvrir l’ensemble des vitres. 

Aérer, la clé pour empêcher la circulation du virus 

Les scientifiques ont réalisé ces simulations en prenant l’exemple d’une Toyota Prius, avec deux passagers à l’intérieur : le conducteur et un autre, situé sur le siège arrière opposé pour maximiser la distance entre eux deux. Ils ont ensuite testé plusieurs configurations : toutes les fenêtres fermées, une seule ou plusieurs. Plus les fenêtres sont ouvertes, mieux c’est, concluent les chercheurs. L’aération permet de réduire drastiquement la concentration des particules en suspension car cela augmente le renouvellement de l’air dans la voiture.

Toutes les fenêtres ne se valent pas 

"Conduire avec les fenêtres fermées et avec la climatisation ou le chauffage est assurément le pire scénario", explique Asimanshu Das, co-auteur de la recherche. À l’inverse, la meilleure solution est d’ouvrir les quatre fenêtres, mais une ou deux suffisent déjà à réduire la circulation du virus dans l’habitacle. En revanche, ouvrir les fenêtres à l’avant ou à l’arrière ne produit pas le même effet, du fait de la pression de l’air extérieur lorsque la voiture roule. Les scientifiques constatent que l’air pénètre dans l’habitable par les fenêtres arrières, et sort par celles situées à l’avant. "Lorsque les fenêtres opposées aux passagers sont ouvertes, vous avez un courant d’air qui pénètre dans la voiture derrière le conducteur, et qui glisse à travers l’habitude derrière le passager, et sort par la fenêtre avant, du côté passager", détaille Kenny Breuer, l’auteur principal de cette étude. Ainsi, avec deux passagers dans une voiture, si ouvrir l’ensemble des fenêtres n’est pas possible, la meilleure protection est d’ouvrir la fenêtre arrière gauche et la fenêtre avant droite.  

Réduire ses déplacements : la meilleure solution pour éviter les contaminations 

Mais les chercheurs précisent qu’il n’y a aucun moyen de supprimer totalement le risque de transmission du virus dans une voiture. "Reporter ses déplacements et rester à la maison est la meilleure manière de se protéger soi-même et les autres", précisent-ils. Ils ajoutent également que ces suggestions ne sont pas une alternative au port du masque dans un véhicule. 


Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité