• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Troubles cutanés

Masques: attention aux allergènes cachés dans le tissu ou les élastiques

Bien qu’ils soient sans danger pour la majorité de la population, certains masques ont des matières ou composants qui peuvent déclencher des allergies. C’est ce qui est arrivé à un Américain, qui a déclenché de l’eczéma à cause des élastiques du masque.

Masques: attention aux allergènes cachés dans le tissu ou les élastiques undefined undefined/iStock

  • Publié le 13.11.2020 à 18h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Dans un cas clinique, un Américain de 60 ans est arrivé aux urgences avec un eczéma de contact.
  • Un examen a révélé qu'il a faisait une réaction allergique aux élastiques du masque.
  • Certains allergènes peuvent se cacher dans la composition du masque. Dans le doute, il faut consulter un allergologue.

Le masque est incontestablement l’objet qui marquera l’année 2020. Avec la pandémie de Covid-19, les politiques de santé publique du monde entier se sont tournées vers son utilisation pour stopper la propagation du virus. Sachant que la Covid-19 est une maladie aéroportée, se protéger les voies respiratoires est une bonne solution pour se défendre contre l’infection. Toutefois, dans certains cas, les masques peuvent créer des situations désagréables d’allergie.

Le cas a été présenté lors de la réunion annuelle de l’American College of Allergy, Asthme and Immunology (ACAAI), qui s’est tenu virtuellement jusqu’au 15 novembre 2020.

Un cas d’allergie cutanée au masque

Nous avons traité dans notre clinique un homme noir de 60 ans souffrant d'eczéma, de dermatite de contact et d'allergies nasales chroniques après qu'il se soit présenté trois fois aux urgences de notre hôpital à cause d'une éruption faciale inconfortable, explique Yashu Dhamjia, allergologue et membre de l’ACAAI et co-auteur de l’étude. Jusqu'en avril 2020, ses problèmes de peau étaient sous contrôle, mais avec le port du masque, ses symptômes ont commencé à se manifester dans des zones auxquelles nous n'étions pas encore habitués.

Les premiers médecins urgentistes qui ont vu ce patient lui ont prescrit un corticoïde utilisé pour son action anti-inflammatoire, afin de soigner son éruption cutanée. Voyant que cela n’avait pas d’effet, le patient a décidé de réaliser une téléconsultation. Grâce à une enquête plus approfondie, les médecins se sont aperçus que son allergie s’etait aggravée en avril 2020, période qui coïncide avec la pandémie et le port du masque. 

Un allergène dans l’élastique du masque

Nous avons réalisé que son éruption cutanée apparaissait à l'endroit où les parties élastiques d'un masque reposaient, indique Kristin Schmidlin, allergologue et co-autrice de l’étude. Nous avons réduit la dose de corticoïde et lui avons conseillé d'utiliser un stéroïde topique et un immunosuppresseur topique jusqu'à ce que l'éruption se résorbe. Nous lui avons également dit d'utiliser des masques à base de coton, sans colorant et sans élastique. Lors d'une visite téléphonique de suivi une semaine plus tard, le patient a déclaré que son éruption cutanée continuait à s’améliorer.

Les auteurs soulignent néanmoins que les allergènes courants se trouvant dans les masques ou les élastiques peuvent entraîner une dermatite de contact. Dans ce cas, les personnes souffrant d’allergies cutanées doivent aller consulter leur allergologue qui pourra les aider à identifier les composants des masques pouvant déclencher ces symptômes, à l’aide de tests épicutanés. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité