• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Mauvais plan

Pourquoi les femmes peuvent être déprimées par les applis de rencontre

Tinder, AdopteUnMec, Bumble... Les applications de rencontre ont un impact négatif sur la santé mentale des femmes qui les utilisent.

Pourquoi les femmes peuvent être déprimées par les applis de rencontre Michele Ursi / istock.

  • Publié le 03.11.2020 à 19h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Chez les femmes, les applications de rencontre génèrent de la dépression et de l'anxiété.
  • Les femmes ont environ deux fois plus de risque que les hommes de faire une dépression au cours de leur vie.

Plus les femmes utilisent les applications de rencontre, plus elles ont de risques de se sentir déprimées, selon une nouvelle étude parue dans Cyberpsychology, Behavior, and Social Networking. Ces moyens de rencontre numériques génèrent également une forte anxiété.

Six motivations qui poussent à utiliser Tinder

Pour parvenir à ces résultats, 374 participants ont répondu à une batterie d'enquêtes en ligne portant sur l'utilisation d'applications de rencontre. "Cependant, nous ne pouvons pas déterminer si les personnes présentant des symptômes importants d'anxiété et de dépression sont plus susceptibles de recourir aux applications de rencontre, ou si les personnes deviennent plus anxieuses et déprimées en conséquence de leur recours aux applications de rencontre", précisent les auteurs de la recherche.

Les scientifiques révèlent par ailleurs six motivations qui poussent à utiliser Tinder, chez les hommes comme chez les femmes : la recherche de l’amour, de relations sexuelles occasionnelles, de la communication, de l'estime de soi et de l'excitation. "Les femmes utilisent plus cette technologie pour la communication sociale que les hommes", écrivent-ils.

"Les femmes sont peu susceptibles d'établir un contact"

Enfin, "les femmes sont peu susceptibles d'établir un contact" sur les applications de rencontre, concluent les chercheurs. Ils terminent : "nos résultats suggèrent que l'étendue et les motivations de l'utilisation des applications de rencontre sont associées aux symptômes de l’anxiété et de la dépression".

Les femmes ont environ deux fois plus de risque que les hommes de faire une dépression au cours de leur vie, notamment à cause de potentielles grossesses. Santé Publique France estime à près de 9 millions les personnes qui ont été confrontées ou le seront à une dépression, soit une personne sur sept au sein de l’Hexagone.

https://www.pourquoidocteur.fr/MaladiesPkoidoc/56-Depression-une-maladie-du-cerveau-et-de-la-pensee


Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité