• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Plancher pelvien

Incontinence et plaisir sexuel : les bienfaits des exercices de Kegel

Ces exercices tonifient les muscles du plancher pelvien, situés autour de nos sphincters. Musclés correctement, ils peuvent aider à retenir les fuites urinaires tout en augmentant le plaisir sexuel, aussi bien chez la femme que chez l’homme. 

Incontinence et plaisir sexuel : les bienfaits des exercices de Kegel Sergei Kotelnikov/iStock

  • Publié le 17.10.2020 à 18h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • Les exercices de Kegel visent à raffermir le plancher pelvien, l'ensemble de muscles de notre bassin qui soutient nos viscères.
  • Chez la femme enceinte, un plancher pelvien fort permet de mieux contracter les sphincters, ce qui limite l'incontinence et les fuites urinaires.
  • Sur le plan sexuel, un plancher pelvien tonique améliore le plaisir et les orgasmes. Chez la femme, il multiplie les orgasmes et les rend plus fort, tandis qu'il améliore l'érection et permet un meilleur contrôle de l'éjaculation chez l'homme.

Avoir un bon plancher pelvien, tonique, a de multiples avantages. Maintenir actif cet ensemble de muscles permet notamment d’éviter les descentes d’organes, d’augmenter le plaisir sexuel, mais surtout de prévenir l’incontinence urinaire avec l’âge. Dans leur recherche, les scientifiques de l’Institut pour la santé des femmes, situé à Richmond (Etats-Unis), ont voulu démontrer les bienfaits des exercices de Kegel contre l’incontinence urinaire chez les femmes enceintes et celles qui viennent d’accoucher. Les résultats ont été publiés dans l’édition du mois de septembre du mensuel américain Journal of Women’s Health.

Le plancher pelvien est un ensemble de muscle et de ligaments qui empêchent nos viscères de s’affaisser. Situé dans la cavité pelvienne, ce plancher joue un rôle primordial au niveau de notre bassin. Les muscles qui le composent, notamment le périnée, enserrent nos sphincters, ces muscles circulaires qui gèrent l’ouverture et la fermeture de nos orifices, ainsi que leur étanchéité. 

Chez les femmes enceintes ou qui ont déjà accouché, le poids du bébé et les efforts intenses lors de sa délivrance affaiblissent les fonctions naturelles du plancher pelvien, ce qui peut se traduire par des incontinences urinaires ou des descentes d’organes (prolapsus). Pour contourner ce problème, il est possible de réaliser des exercices pour tonifier les muscles du plancher pelvien.

Un meilleur contrôle des sphincters 

Pour conserver ou retrouver la tonicité de leur plancher pelvien, certains professionnels de santé invitent les femmes enceintes à réaliser des exercices de Kegel. Ils auraient la capacité d’aider de faciliter le passage du bébé grâce à la souplesse de ses muscles, mais également de mieux contrôler la fermeture des sphincters. 



Le but de l’étude était de voir ce que les femmes victimes d’incontinence urinaire pouvaient tirer de la pratique des exercices de Kegel. Pour cette expérience, les chercheurs ont réuni 368 participantes à majorité multipares (qui ont accouché plus d’une fois), dont 20% (soit 73 femmes) d’entre elles souffraient déjà d’incontinence urinaire avant leur grossesse. Ils ont débuté les tests sur elles pendant leur grossesse et les ont suivies jusqu’à six mois après leur accouchement. Un quart des participantes souffrant d’incontinence urinaire après l’accouchement avaient demandé des soins pour retrouver une vie normale. 

Le risque d’incontinence urinaire augmente pendant la grossesse, et les Kegels sont des exercices que les femmes peuvent faire d’elles-mêmes pour prévenir ces incontinences voire les traiter si elles se produisent, indique Susan Kornstein, la directrice exécutive de l’Institut pour la santé des femmes. Les professionnels de santé doivent informer les femmes enceintes des avantages du traitement Kegels et de la manière de l'appliquer correctement.”

Au moment de l’accouchement, 231 participantes (soit 62,8%) ont indiqué avoir des problèmes d’incontinence urinaire. Grâce aux exercices de Kegel réalisés avec un praticien, elles n’étaient plus que 33 à souffrir d’incontinence trois mois après leur accouchement, et seules 15 femmes ont continué à avoir des fuites urinaires six mois après leur accouchement. 

L’étude montre qu'il est possible de modifier les pratiques afin d'améliorer l'éducation et les performances des élèves pratiquant les exercices de Kegel. Ces approches qui mettent l'accent sur le rôle des soignants dans la prévention, l'identification et le traitement de l'incontinence urinaire peuvent améliorer les taux de pratique de Kegel, diminuer l’incontinence urinaire et améliorer la qualité de vie (physique et émotionnelle) des femmes”, souligne Susan Yount, la co-autrice de l’étude.

Les bienfaits sur la sexualité 

Outre un meilleur contrôle des fonctions urinaires, le renforcement du plancher pelvien améliore également la qualité d’un rapport sexuel et le plaisir ressenti. Lors des moments de jouissance, les sphincters se contractent spasmodiquement au moment des orgasmes chez la femme. Chez l’homme, les muscles se contractent lors de l’éjaculation, et contribuent également à améliorer l’érection. Ainsi, en améliorant la tonicité du plancher pelvien, la femme comme l’homme peuvent avoir des orgasmes plus intenses, voire même plus souvent, en plus d’aider à contrôler le plaisir chez la femme et l’éjaculation chez l’homme. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité