• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Coronavirus

La fantosmie, sensation constante de mauvaise odeur, nouveau symptôme de la Covid-19

La fantosmie, l’hallucination olfactive, serait un nouveau symptôme de la Covid-19 et s’apparentrait à la désagréable sensation de sentir constamment une odeur de déchets pourris, de cigarettes voire d’un parfum familiers qui devient vite désagréable.

La fantosmie, sensation constante de mauvaise odeur, nouveau symptôme de la Covid-19 AndreyPopov/iStock

  • Publié le 18.10.2020 à 13h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • La fantosmie est une hallucination olfactive qui donne la sensation d'une odeur constante.
  • La fantosmie est une affection courante pour les maladies respiratoires et suit souvent la période d’anosmie où le patient peut son odorat.
  • La fantosmie pourrait être plus grave chez les patients atteints de la Covid-19 que pour ceux atteints d’une autre maladie respiratoire.

L’anosmie, soit la perte d’odorat, avec la perte de goût, est l’un des symptômes caractéristiques d’une infection à la Covid-19. Des chercheurs sont parvenus à l’expliquer, pointant le rôle des récepteurs ACE2 qui permettent au virus de pénétrer les cellules et provoquer un œdème. Une nouvelle étude fait état d’une autre conséquence de l’infection à la Covid-19 : la fantosmie. Cette hallucination olfactive toucherait de nombreuses personnes infectées comme le révèle une étude présentée par le Global Consortium of Chemosensory Research au cours d’un webinar qui s’est déroulé le 26 septembre dernier.

La fantosmie suit l’anosmie

Des odeurs fantômes, quasiment exclusivement désagréable, constitueraient un nouveau symptôme de la Covid-19. Pour certains, ces odeurs s’apparentent à une odeur de cigarette, de déchets pourris, de pétrole, voire des fragrances familières qui deviennent insupportables. “Le parfum, l'après-rasage et le gel douche sentent tous les produits de nettoyage. Mon vin préféré a maintenant un goût de malade, tout comme l'ananas et les fromages à pâte molle, a témoigné Karen Thomas, interrogée par le Daily Mail. Je n'arrêtais pas de demander à mon mari si quelque chose brûlait, et il n'avait aucune idée de ce dont je parlais. Plus récemment, j'ai commencé à sentir l'essence.”

La fantosmie est une affection courante pour les maladies respiratoires et suit souvent la période d’anosmie où le patient peut son odorat. Une étude plus large réalisée sur les travailleurs de la santé sera bientôt publiée par le Global Consortium of Chemosensory Research. Celle-ci fait était de la fantosmie chez plusieurs patients, pouvant aller de la simple sensation de brûlure dans le nez jusqu’à des odeurs atroces. “La fantosmie est très courante dans les infections des voies respiratoires supérieures et elle commence toujours par une perte d’odorat”, précise le professeur Carl Philpott, de la Norwich Medical School, au média britannique.

Deux jours de rééducation du nez

La fantosmie pourrait être plus grave chez les patients atteints de la Covid-19 que pour ceux atteints d’une autre maladie respiratoire. Le virus affecte les papilles gustatives qui travaillent avec des récepteurs dans le nez pour former notre odorat complet. De plus, la Covid peut affecter des zones du cerveau liées à la perception de l'odorat, entraînant des symptômes encore plus graves et durables. “Une rose, par exemple, a 13 molécules odorantes, qui sont captées par différents récepteurs. Mais si seulement six de ces récepteurs d'odeur fonctionnent, une rose ne sentira pas comme une rose”, décrypte Carl Philpott.

Le chercheur ajoute qu’il reçoit quasiment quotidiennement des patients qui font état d’odeurs fantômes désagréables. Il précise que des traitements existent pour rééduquer le nez. Pour cela, les patients reçoivent des pots contenant du papier imprégné de parfums distinctifs - comme le clou de girofle, le citron, la rose et l'eucalyptus - qu'ils doivent sentir deux fois par jour. Cela aide à stimuler les récepteurs, les encourageant à guérir plus rapidement.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité