• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Sommeil

Faut-il sacrifier son sommeil pour paraître viril?

Pour certains hommes, dormir peu serait un signe de virilité. C’est la conclusion d’une enquête menée auprès de 2 500 hommes. 

Faut-il sacrifier son sommeil pour paraître viril? Motortion/iStock

  • Publié le 06.10.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


La virilité et le sommeil seraient liés dans la tête des hommes. Selon une étude américaine, nombreux sont les hommes à penser que pour être viril, il faut dormir peu. Nathan B. Warren et Troy H. Campbell, deux chercheurs de l’université de Chicago (Etats-Unis), ont mené 12 expériences auprès de 2 500 hommes pour prouver l’existence de ce stéréotype.

Un stéréotype vérifié 

Par exemple, les participants ont dû attribuer des caractéristiques à des personnages masculins considérés comme virils ou non. Pour ceux jugés virils, les hommes ont attribué en moyenne 33 minutes de sommeil en moins par nuit, en comparaison à ceux considérés comme non virils. Une autre expérience montre que les participants déclarant dormir plus se sentaient moins masculins que les autres. De même, les chercheurs ont demandé aux participants de se mettre dans la peau d'un homme qui achetait un lit, ils devaient indiquer au vendeur si leur personnage dormait beaucoup ou peu, selon ce qu'ils avaient tiré au sort. Les scientifiques leur ont ensuite demandé de noter le personnage sur une échelle de la virilité. Les hommes ayant eu le personnage qui dormait beaucoup l'ont généralement jugé moins viril, en comparaison aux personnages dormant peu. Tous les exercices réalisés mènent à une conclusion : les hommes qui dorment moins sont perçus comme plus masculins et plus virils, et mieux jugés par la société. 

Des réflexes d’homme préhistorique 

Le quotidien britannique The Independent a fait réagir des spécialistes sur les résultats de cette étude. Philip Karahassan, psychologue, rappelle que le manque de sommeil est lié à la masculinité depuis les débuts de l’humanité. “Cela remonte à nos ancêtres, et plus particulièrement aux chasseurs-cueilleurs, qui devaient rester aussi éveillés que possible pour protéger leur caverne et attraper des proies toujours plus grosses et plus nombreuses", explique-t-il. Pour lui, l’homme moderne ne veut pas être considéré comme paresseux, donc il est poussé à dormir peu. 

Des comportements qui changent 

Les chercheurs américains rappellent que le manque de sommeil est néfaste pour la santé physique et mentale. “Cela pourrait leur porter particulièrement préjudice compte tenu du fait que les hommes sont généralement moins enclins à demander de l’aide psychologique", soulignent-ils. Ils sont toutefois optimistes quant à l’avenir : “La société continue de défier les définitions traditionnelles de la masculinité, les comportements vis-à-vis du sommeil pourraient devenir plus positifs, et tout le monde pourrait apprécier des nuits remplies d’un sommeil sain.” Pour rappel, il est recommandé de dormir au moins sept à neuf heures par nuit pour un adulte. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité