• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Sondage

Covid-19 : les femmes se disent plus inquiètes que les hommes

Selon un nouveau sondage Yougov dévoilé ce dimanche, la peur de contracter la Covid-19 reste très présente en France, malgré une hostilité de plus en plus marquée concernant le port du masque obligatoire. 

Covid-19 : les femmes se disent plus inquiètes que les hommes LucaLorenzelli/iStock

  • Publié le 30.08.2020 à 14h00
  • |
  • |
  • |
  • |


L'ESSENTIEL
  • 52% des Français auraient peur de contracter ou de transmettre la Covid-19
  • A 64% les femmes semblent être les plus craintives ce qui serait lié à leurs inquiétudes pour leurs enfants
  • Les plus jeunes sont de plus en plus récalcitrants face à l'obligation du port du masque

Un sondage Yougov réalisé pour la plateforme Cardiosens révèle que 52% des habitants de l’Hexagone ont peur de transmettre ou de contracter la Covid-19, en particulier les femmes (64%) et les 35-49 ans (64%). Le sondage a été réalisé sur plus de 4000 individus âgés de 18 ans et plus, en France et au Royaume-Uni. 

"Quel que soit l’âge, ce sont surtout les femmes qui gèrent la santé des enfants. Elles ont d’abord peur pour eux", note Mathias Matallah, président-fondateur du cabinet Medecine4i et partenaire santé de Yougov, dans le Journal du Dimanche qui dévoile le sondage en exclusivité.

Dans la liste des craintes évoquées par les sondés, celle que les parents soient touchés est importante, surtout dans la tranche des 35-49 ans. Un Français sur trois (31%) inquiets avoue par ailleurs avoir "peur de mourir". Au Royaume-Uni, ce chiffre grimpe à 54%.  

Concernant le confinement, les jeunes français (18-24 ans) sont ceux qui ont été le plus contraints à la formule "pas de travail, pas de sortie" (45% contre 30% en moyenne). Parmi les sondés qui ont conservé leur emploi et ont pratiqué le télétravail pendant le confinement, une sur deux a été contrainte de le faire avec au moins un enfant de moins de 18 ans à la maison.

Selon le sondage, les personnes qui ont été les plus concernées par le télétravail en France lors du confinement sont les cadres supérieurs et ou celles qui exercent des professions libérales.

Le masque de moins en moins populaire

Menée début août, l’enquête a également suscité l’avis des sondés concernant le port du masque, révélant une opinion favorable majeure (88%) pour le porter dans les espaces publics, y compris lorsque ce n’est pas obligatoire pour 4 Français sur 10.

Mais les récentes mesures concernant l’obligation du port du masque semblent avoir modifié les capacités d’adaptation des Français. "Une partie de ceux qui étaient jusqu’ici plutôt en accord avec la politique gouvernementale, et notamment la génération des 20-40 ans, semble basculer vers une hostilité parfois viscérale", observe Mathias Matallah. Parmi les plus récalcitrants au port du masque, les jeunes (18-24 ans) et les hommes de moins de 35 ans.

En dehors du masque, les autres gestes barrières pour se prémunir du virus sont dans l’ensemble largement respectés, avec une hygiène corporelle renforcée (62%) et un souci particulier pour la distanciation sociale (69%), notamment en évitant les bains de foule.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité