• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Dépistage

Covid-19 : des équipes mobiles pour tester les jeunes

Dans certaines agglomérations françaises, des dépistages du nouveau coronavirus sont réalisés auprès des jeunes, par des équipes mobiles.

Covid-19 : des équipes mobiles pour tester les jeunes Naumoid/iStock

  • Publié le 21.08.2020 à 14h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Plus de 500 000 personnes se font dépister de la Covid-19 chaque semaine en France, d’après les données de Santé publique France. Les personnes les plus touchées sont les 15-44 ans, et 79,5 % des testés positifs sont asymptomatiques. Certains spécialistes suggèrent de laisser les jeunes se contaminer entre eux pour développer l’immunité collective, d’autres de les tester massivement pour limiter la propagation du virus. Cette deuxième option semble privilégiée par les autorités sanitaires. Sur Europe 1, le président du Syndicat des biologistes a annoncé que des équipes mobiles seront déployées en France pour proposer des tests aux jeunes. 

Pas de tests dans les universités 

Ce seront des équipes mobiles simples composées de deux personnes avec tout le matériel nécessaire. Il suffira qu'on soit à un endroit avec une 4G pour pouvoir enregistrer les dossiers administratifs”, détaille François Blanchecotte à Europe 1. D’après lui, cela concerne entre 5 et 10 zones par ville, mais les campus ne sont pas ciblés spécifiquement pour l’instant. “C'est différent si on doit développer les tests au niveau des universités, a-t-il ajouté, parce qu'il faut avoir une rentrée universitaire contrôlable avec la possibilité de faire des tests au départ, lors des inscriptions universitaires.”

Une obligation peu probable 

Si les jeunes sont poussés à se faire dépister grâce à ces campagnes de test, il semble peu probable qu’ils y soient obligés un jour. “Ce n'est pas strictement impossible, analyse Bertrand Mathieu, juriste, au Parisien, car il existe des vaccinations obligatoires et un test n'est pas forcément plus compliqué.” En revanche, la mesure pourrait être “considérée comme une contrainte disproportionnée”. “Le juge va devoir vérifier s'il y a une inadéquation entre le but poursuivi et l'atteinte à la liberté, or elle semble assez manifeste”, complète-t-il. 

Des tests remboursés intégralement

Aujourd’hui, les tests sont obligatoires pour pouvoir se déplacer dans certains pays, comme l’archipel de Madère par exemple ou le Maroc. Il est possible de se faire dépister dans des laboratoires ou dans un centre dédié. L’Assurance maladie prend en charge entièrement le coût du test, et il n’est plus nécessaire d’avoir une ordonnance pour le faire. 

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité