• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

La santé en vacances

Les bienfaits du char à voile

Et si vous rouliez sous le vent ? Une expérience possible dans les clubs de char à voile majoritairement présents sur le littoral nord et/ou ouest de la France. Un loisir bien plus physique qu'on peut y croire aux premiers abords.

Les bienfaits du char à voile Musat/iStock

  • Publié le 16.08.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Et si allier vitesse, sable et vent pouvait être bénéfique pour votre santé ? La pratique du char à voile, tantôt aperçue dans le film Bienvenue chez les Ch'tit, propose bien plus qu'une balade sur le littoral. Le médecin fédéral de la Fédération française de char à voile, Jean-Marc Chériaux, a accepté de répondre à nos questions.

Pour avancer en char à voile, il faut manier le vent. Pour quelles raisons est-ce considéré comme un sport ?

Le char à voile est un sport complet qui peut nécessiter des efforts conséquents selon les conditions météorologiques et le niveau des pilotes. Il ne suffit pas de tirer sur la voile pour faire avancer le char, il faut mobiliser la vue pour observer le terrain, utiliser son ouïe pour analyser le vent, avoir le sens de l'équilibre pour adapter sa pratique selon son niveau et son environnement mais aussi avoir une bonne proprioception (sensibilité profonde de la position des différentes parties du corps) pour coordonner ses mouvements. En cas de survente, vous pouvez contrôler votre char tant sur la voile avec vos mains que sur la direction avec vos pieds afin d'éviter de vous renverser. Les réglages de votre char varient en fonction de la vitesse, nécessitant une juste perception des éléments extérieurs (vent, type de sol, déplacement, obstacles). Plus vous allez vite, et plus vous devez anticiper vos actions.

C'est davantage une sport d'adresse que physique ?

Pas tout à fait, l'endurance musculaire est tout de même nécessaire, surtout avec des conditions météorologiques musclées. Parfois vous pouvez — ou devez — vous déplacer dans le char pour jouer de tout votre poids avec les rappels de force. Chaque muscle ou groupe musculaire est en action, du petit doigt jusqu'aux orteils. Les membres supérieurs travaillent énormément mais pas seulement. L'intensité musculaire produite contribuera à faire avancer le char, variable d'un individu à l'autre, selon le poids et le niveau de pilotage, mais d'une façon toujours adaptée. Beaucoup des contractions musculaires produites sont isométriques — soit sans mobilisation d'une articulation —, comme un gainage naturel. À la fin d'une séance école de 1h30 votre corps méritera un bon repos.

En compétition les manches vont de 10 min à 30 min, c'est intense. Nous avons également des épreuves d'endurance avec des relais de pilotes où vous devez gérer vos limites physiques et votre fatigue. Mais, comme en bateau, c'est parfois plus dur et épuisant par petit temps où pour faire avancer votre char vous devez être pleinement concentré et à l'affût de tous les éléments qui permettent l'optimisation de votre vitesse.

Vu que l'on est souvent seul dans son char, ou se trouve le côté social de ce sport, et quels sont ses bienfaits en général?

Le char à voile c'est un sport écologique, silencieux, proche de la nature et des éléments, qui procure du plaisir intensif et addictif, même pour les débutants. Cette activité peut se pratiquer en famille, alliant un fin mélange de voile et de karting, avec des accélérations, des courbes magiques, une sensation de vitesse proche du sol, et un soupçon de sable et d'embruns salés. Le char à voile est un support très adapté pour recevoir des personnes en situation de handicap (le char biplace entre autres pour les initiations), mais aussi les enfants ou les personnes âgées. Toutes les stimulations corporelles sont mobilisées, procurant en prime une sensation de vitesse et de liberté.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité