• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Prévention

Maladie veineuse : profitez de l'été pour nager, mais attention à la chaleur et aux bains de soleil !

L'été est le temps des vacances mais aussi des températures élevées. Pour bien gérer ses problèmes veineux durant cette saison, les conseils d'un médecin vasculaire.

Maladie veineuse : profitez de l'été pour nager, mais attention à la chaleur et aux bains de soleil ! Puhhha/iStock

  • Publié le 27.07.2020 à 17h00
  • |
  • |
  • |
  • |


Les vacances d'été sont peut-être le bon moment pour prendre les bonnes habitudes en matière de prévention de la maladie veineuse. Tout simplement parce que ces semaines estivales sont propices à la pratique d'activités physiques hautement recommandés pour favoriser le retour veineux. C'est en effet cette fonction de notre système circulatoire qui est en cause dans l'insuffisance veineuse, le sang remontant mal dans les veines qui se dilatent en créant des varices et une hypertension vers le bas qui fait claquer les vaisseaux. Alors place a la natation, au vélo et à l'aquabike pour lutter contre les jambes lourdes ou les varices !

“Eviter tout ce qui aggrave la maladie”

La prévention est très importante dans l'insuffisance veineuse, il faut éviter tout ce qui aggrave la maladie”, souligne la docteure Christelle Bougard, médecin vasculaire et phlébologue. L'exercice physique, sous certaines conditions, est un des éléments de cette prévention d'une maladie dont une des causes évitables est la lutte contre une trop grande sédentarité. D'où l'intérêt des pratiques mentionnées ci-dessus. Au moment où la hausse des températures risque d'aggraver certains symptômes de la maladie, autant profiter de cette période pour des activités liées à la baignade et de ces instants de temps libre pour des balades à vélo. “Il faut en revanche éviter les sports à à-coups comme le footing ou le tennis, car ils ébranlent la colonne veineuse [expression qui traduit la notion de travail vertical de la circulation veineuse, NDLR] et la fragilisent”, précise Christelle Bougard.

“La chaleur dilate les veines”

Autres loisirs qu'il vaut mieux écarter en cas de maladie veineuse, les saunas, les hammams… et l'exposition prolongée au soleil. Exit donc la séance de bronzage ! “La chaleur dilate les veines”, confirme Christelle Bougard, qui ajoute pour cette raison aux pratiques non recommandées l'épilation à la cire. De la même manière, si vos vacances comportent leur lot de visites de sites touristique ou culturels, attention aux stations debout trop statiques ou aux piétinements.

Si le métier pratiqué ou les circonstances imposent de telles postures, la solution peut être le port de contentions. “Ce sont des collants, bas ou mi-bas, qui serrent davantage en bas de la jambe et moins en haut, ce qui aide les veines à faire remonter le sang et à drainer”, souligne Christelle Bougard en ajoutant que ces vêtements que l'on trouve dans le commerce proposent plusieurs forces de contention allant de 1 à 3 selon la gravité de l'insuffisance veineuse et sont disponibles sur prescription médicale. “Ils permettent de soulager mais aussi de stabiliser la maladie veineuse”, précise-t-elle.

Ci-dessous, l'interview de la docteure Christelle Bougard :

Retrouvez l'émission "Questions aux Experts" sur la maladie veineuse avec le docteur Vincent Crébassa :

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité