• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Santé en vacances

Quatre idées reçues sur l’alimentation de l'été

Prend-on vraiment du poids en vacances ? Faut-il réellement attendre deux heures après avoir mangé pour pouvoir se baigner ? Manger des glaces fait-il grossir ? Transpirer revient-il à mincir ? Le point avec la diététicienne nutritionniste Hélène Lemaire.

Quatre idées reçues sur l’alimentation de l'été Maroznc/iStock

  • Publié le 03.08.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


L'alimentation estivale n'est pas une science exacte. D'autant plus lorsqu'elle véhicule avec elle son lot d'idées reçues. L'une des plus connues consiste à penser que l'on doit attendre au moins deux heures pour se baigner après avoir mangé. En cause : le risque de faire un choc thermique, qui peut mener, dans le pire des cas, à un infarctus ou un AVC. “En réalité, il n'y a aucun problème à se baigner juste après un repas, assure Hélène Lemaire, diététicienne nutritionniste. Si on a ingéré une quantité normale de nourriture, dans de bonnes conditions, donc en mastiquant bien et en s'arrêtant quand on a suffisamment mangé, on peut se baigner ; surtout si l'eau n'est pas glacée.”

L'experte est catégorique : la baignade n'arrêtera pas la digestion. “Elle demande un travail énergétique : le sang va affluer vers le système digestif pour traiter les nutriments, explique-t-elle. Avec une quantité normale d'aliments ingérés, on est à même de faire de l'exercice physique, comme 15 minutes de brasse ou de crawl.” Prudence en revanche après un repas trop copieux et très arrosé; se baigner dans de l'eau très froide peut entraîner un malaise.

Non, les glaces ne font pas grossir

Autre idée reçue : celle selon laquelle manger des glaces fait grossir. C'est toujours le même principe : si on prend une glace, mais que, par ailleurs, on mange moins au repas suivant, elle ne fera pas grossir, indique Hélène Lemaire. Tout est une question de gestion de la quantité à manger dans la journée". Cela vaut aussi bien pour la glace sur la plage l'après-midi que pour celle qui fait office de dessert pendant le déjeuner. “Deux boules de glace ou un petit esquimau revient à une portion de laitage sucré, donc c'est loin d'être dramatique", reprend la diététicienne nutritionniste.

Le mot vacances ne rime pas avec prise de poids

Même son de cloche concernant les beignets ou les chichis sur la plage. “Les vacances sont aussi faites pour savourer des choses que l'on n'a pas l'occasion de manger en temps normal", martèle Hélène Lemaire. Avec les fortes chaleurs estivales, elle constate que certains ont tendance à penser que transpirer revient à perdre du poids. “C'est faux, tranche l'experte. Cela équivaut à perdre de l'eau, que l'on récupèrera de toute façon car notre corps nous demandera de boire.” 

La diététicienne nutritionniste évoque une autre idée reçue : celle selon laquelle on grossit en vacances. “Ce n'est pas toujours vrai, j'ai des patients qui maigrissent, assure-t-elle. Il n'y a plus le stress du travail et on a davantage le temps de s'occuper de soi". Pour elle, même si l'on va au restaurant, on mange moins, car on est davantage dans le plaisir de la découverte.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité