• CONTACT
Publicité

QUESTION D'ACTU

Santé en vacances

Comment bien s’alimenter pendant des vacances itinérantes

Si les camping-cars sont généralement équipés d'une petite cuisine, ce n'est pas le cas des autres modes de transport utilisés pour des vacances itinérantes. La diététicienne nutritionniste Hélène Lemaire livre les clés pour une alimentation saine dans ces conditions.

Comment bien s’alimenter pendant des vacances itinérantes FlairImages/iStock

  • Publié le 02.08.2020 à 10h30
  • |
  • |
  • |
  • |


Road-trip en voiture, van, camping-car ou moto, voyage en sac à dos… Une multitude de possibilités existent pour sortir des sentiers battus et s'offrir des vacances itinérantes. Seulement, en dehors de la question du matériel se pose celle de l'alimentation. Comment bien manger lorsque l'on ne dispose pas de four ni de micro-ondes, voire de réfrigérateur ou de plaques de cuisson ? Le point avec la diététicienne nutritionniste Hélène Lemaire.

Comment préparer ses vacances itinérantes d'un point de vue alimentaire ?

D'abord, il faut faire le point sur l'équipement dont on dispose. Réfrigérateur, moyens de cuisson, table, couverts, ustensiles comme un mixeur, ou même une râpe… Il faut tout passer en revue. Ensuite, on doit s'adapter : de manière générale, l'alimentation sera plutôt à dominante crue et achetée au dernier moment, au cas où l'on n'a pas de réfrigérateur. Il convient de faire très attention à la conservation des aliments afin de ne pas s'intoxiquer ; les œufs sont les seuls produits frais qui peuvent se garder à température ambiante.

Comment adapter ses recettes habituelles ?

On peut remplacer les préparations comme les carottes râpées ou les salades de concombres par des morceaux crus. Plutôt que faire de la vinaigrette, on peut tremper les légumes dans de la tapenade, du guacamole ou du houmous déjà préparés. Attention cependant : certains achètent des carottes déjà coupées, en sachet, ce qui n'est pas forcément très bon. Comme elles sont conservées, elles ont perdu beaucoup de vitamines et de minéraux. De plus, elles sont plus chères, il vaut mieux privilégier une carotte fraîche que l'on coupera.

Quelles que soient les recettes que l'on adapte, on optera pour des aliments bruts et sains que l'on préparera simplement, avec très peu voire pas de cuisson. L'avantage est que l'on conserve toutes les vitamines et les minéraux. Puis, ne pas faire cuire ses fruits et légumes n'est pas un problème, surtout avec la chaleur estivale, d'autant que c'est bien de profiter d'être itinérant pour goûter à tous les fruits de l'été.

Quels aliments choisir pour ne pas avoir des carences ?

Si l'on est équipé d'un petit réchaud, on peut faire cuire des pâtes et du riz, voire des pommes de terre. Le cas échéant, pour éviter d'avoir des carences en raison de l'absence de féculents, il faut consommer des sucres complexes, qui apporteront de l'amidon. Ainsi, il vaut mieux acheter des céréales légumineuses, comme les pois chiches et les lentilles, que l'on peut prendre en bocaux. Il existe aussi des sachets de quinoa et de lentilles que l'on peut manger froid, en salade, si on n'a pas de micro-ondes.

Agrémentés de légumes et de fruits pour les vitamines, les minéraux, les oligoéléments, les antioxydants et les fibres, cela constitue la grande part végétale de notre alimentation. Au niveau des protéines, si on ne peut pas faire cuire les aliments, ce sera compliqué de manger des œufs. En revanche, on peut acheter du jambon, mais attention à le choisir bio ou sans nitrite. Il existe aussi de la viande froide coupée en morceaux, et la possibilité d'acheter du poulet fermier rôti.

Pour le poisson, on peut prendre des boîtes de thon, de sardines, ou encore de maquereau. Il est également possible d'opter pour des crevettes, vendues en sachet, mais il faut veiller à les consommer rapidement si on n'a pas de réfrigérateur. À l'inverse, le fromage n'a pas besoin d'être conservé au frais. On peut ajouter à cette liste le gras que l'on trouve normalement dans l'huile, en le remplaçant par des olives, des amandes ou des noisettes.

Vous aimez cet article ? Abonnez-vous à la newsletter !

EN DIRECT

Publicité

LES MALADIES

J'AI MAL

Bras et mains Bras et mains Tête et cou Torse et haut du dos Jambes et pied

SYMPTÔMES

Publicité